Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Gallagher, Ugbo, Ramsdale... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

17 novembre 2021

Gallagher, Ugbo, Ramsdale... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

Chaque trêve internationale est l’occasion pour plusieurs talents passés par le Tournoi Maurice Revello de connaître leur baptême de feu en équipe nationale. Les derniers jours n’ont pas dérogé à la règle. Récapitulatif !

Conor Gallagher & Aaron Ramsdale (Angleterre)

En écrasant Saint-Marin (10-0) lors de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, l’Angleterre a validé son ticket pour le prochain Mondial. Une rencontre durant laquelle le sélectionneur Gareth Southgate a décidé de lancer plusieurs jeunes sur la scène internationale dont deux joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello : Aaron Ramsdale, le gardien d’Arsenal, et Conor Gallagher, le milieu de Crystal Palace prêté par Chelsea. Le premier a disputé l’intégralité de la rencontre tandis que le deuxième est entré en jeu à la pause. Une juste récompense pour deux joueurs brillant actuellement en Premier League !

Will Keane (Irlande)

L’histoire est pour le moins particulière. En 2014, les frères jumeaux Michael et Will Keane disputent le Tournoi Maurice Revello avec l’Angleterre. Quelques années plus tard, au niveau senior, Michael a continué de représenter l’Angleterre sur la scène internationale (12 capes, 1 buts avec les Three Lions) tandis que son frère Will s’est tourné vers l’Irlande.
« Mon père est Irlandais, il est né à Sligo et a grandi là en étant orphelin. Il est allé à l’internat, a été adopté et est parti en Angleterre. Malheureusement, mon père a perdu le contact avec ses racines pour des raisons évidentes mais le fait de pouvoir reconnecter avec celles-ci en ayant l’opportunité moi-même de représenter l’Irlande est un énorme honneur», a expliqué l’attaquant de Wigan en conférence de presse.
Will Keane a eu l’occasion de faire ses débuts internationaux avec l’Irlande face au Portugal (0-0) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

Anthony Ralston (Ecosse)

Auteur d’un début de saison tonitruant avec le Celtic, l’arrière droit de 23 ans a glané sa première cape avec l’équipe d’Ecosse lors du succès face au Danemark (2-0) en éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

Ike Ugbo (Canada)

Né à Londres, de père nigérian, et ayant passé plusieurs années de son enfance au Canada, l’attaquant de 23 ans avait la possibilité de représenter trois nations au niveau international : l’Angleterre, le Nigeria et le Canada.
Vainqueur du Tournoi Maurice Revello 2017 avec l’Angleterre, Ugbo avait semble-t-il entériné son choix en septembre dernier concernant la nation à représenter au niveau senior : « J’ai choisi le Nigeria », a-t-il lâché dans un entretien à Sport Voetbal Magazine. La surprise a donc été énorme de voir, début novembre, la Fédération Canadienne de Football annoncer en grande pompe l’arrivée de l’attaquant de Genk au sein de la sélection !
Et pourtant, Ugbo a bel et bien fait ses débuts internationaux avec l’équipe nationale du Canada durant la victoire contre le Costa Rica (1-0) dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2022.

Helder Costa (Angola)

En marquant avec l’Angola face à l’Egypte (2-2) en éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, l’ailier de Valencia a réalisé une performance très rare : il est devenu, après Alfredo Di Stefano (Argentine, Espagne) et José Alfatini (Brésil, Italie), le troisième joueur dans l’histoire du football à avoir marqué pour ses débuts avec… deux sélections !

En effet, Helder Costa compte une cape pour l’équipe nationale du Portugal, glanée en 2018 face à l’Ecosse (3-1), durant laquelle il avait trouvé le chemin des filets. Cependant, le natif de Luanda a profité de l’assouplissement des règles de la FIFA en termes de changement de nationalité sportive pour représenter l’Angola : les joueurs ayant disputé moins de trois matchs avec leur première sélection sont autorisés à changer de nationalité sportive.

Steve Ambri (Guinée-Bissau)

En vue lors du Tournoi Maurice Revello 2018 avec la France, l’attaquant de 24 ans a décidé de poursuivre sa carrière internationale au niveau senior avec la Guinée-Bissau. Le joueur de Sochaux a obtenu sa première cape lors du match nul contre la Guinée (0-0) en éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.           

Ulrick Eneme Ella (Gabon)

En 2019, l’attaquant de 20 ans disputait le Tournoi Maurice Revello avec la France. Deux ans plus tard, le jeune joueur de Brighton a choisi d’opter pour le Gabon au niveau senior. Eneme Ella a d’ailleurs profité de cette trêve internationale pour faire ses débuts avec les Panthères lors de l’affiche entre l’Egypte et le Gabon (2-1).

Le fil d'infos

23 juin 2022

[Vidéo] Telasco Segovia, meilleur joueur du Tournoi Maurice Revello 2022

21 juin 2022

Segovia, Mara, Garnacho ... Les récompenses individuelles de la 48e édition

20 juin 2022

[Vidéo] Sekou Mara, meilleur buteur du Tournoi Maurice Revello 2022

17 juin 2022

[Vidéo] Maghnes Akliouche, troisième meilleur joueur du Tournoi Maurice Revello 2022

16 juin 2022

Entre exploit et cavalier seul... Le parcours des équipes de la quatrième à la première place

13 juin 2022

L'équipe-type du Tournoi Maurice Revello 2022

13 juin 2022

[Vidéo] France 2-1 Venezuela

13 juin 2022

[Vidéo] Colombie 0-2 Mexique

12 juin 2022

France 2-1 Venezuela : Les réactions de Diomède, Agoumé et Segovia

12 juin 2022

La France sacrée pour la treizième de fois après son succès contre le Vénézuela

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13        Muy Manero