Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ça s'est passé en... 2011 : James Rodriguez porte la Colombie vers le titre (13/16)

8 mai 2018

Ça s'est passé en... 2011 : James Rodriguez porte la Colombie vers le titre (13/16)

À l'aube de sa 46e édition, du 26 mai au 9 juin prochains, le Festival International Espoirs - Tournoi Maurice Revello se plonge dans sa riche histoire à travers une nouvelle série en seize épisodes : "Ça s'est passé en...". Chaque mardi et vendredi, un épisode sera consacré à un événement marquant de la légende du Tournoi et ses cinquante années d'existence. Treizième volet de ce voyage dans le temps ce vendredi, avec un flashback sur la victoire de la Colombie en 2011, portée par un certain James Rodriguez.

Il est 31e de notre top 100 des plus grands joueurs passés par le Festival International Espoirs. C'est dire si le Tournoi a accueilli des illustres footballeurs en cinquante années d'histoire. A vingt-six ans, James Rodriguez en fait partie, malgré une carrière encore jeune. En 2011, le milieu offensif débarque en Provence avec une équipe de Colombie pleine de talents. Outre le meneur de jeu, d'autres futurs internationaux comme Santiago Arias, Edwin CardonaLuis Muriel ou Duvan Zapata composent la sélection sud-américaine. Pour leur onzième participation, Los Cafeteros comptent bien remporter un troisième titre après ceux de 1999 et 2000.

Pour cela, ils doivent d'abord s'extirper d'un groupe extrêmement relevé avec le Portugal, l'Italie et la Côte d'Ivoire. C'est face aux Lusitaniens que la Colombie démarre sa compétition fin mai 2011 au Stade Mayol de Toulon. Dans un match étriqué, les deux formations ne parviennent pas à se départager. Déjà buteur, le capitaine James Rodriguez répond à Baldé et offre à son équipe le point du nul (1-1). Débuts timides pour les Colombiens. Il faut attendre la deuxième rencontre de poules pour les voir lancer leur Tournoi.

James Rodriguez, capitaine de la Colombie

Au Stade Louis Hon de Saint-Raphaël, la Colombie affronte une sélection de Côte d'Ivoire battue par l'Italie lors de la première journée. Sans pitié, James et les siens ne font qu'une bouchée de leurs adversaires. Grâce à des réalisations du capitaine colombien, puis à Bedoya, auteur d'un doublé, et Muriel, ils corrigent les Africains (4-1) et profitent du nul entre le Portugal et l'Italie (1-1) pour prendre la tête du groupe A. Ils ne la quitteront plus. Pas même après le le match nul face aux Italiens lors de la dernière journée (1-1). Direction la demi-finale.

Pour cette dernière marche avant la finale, la Colombie retrouve une nation qu'elle connait bien, le Mexique. A Mayol, les deux sélections venues d'Amérique offrent une opposition intense et très disputée. A ce petit jeu, ce sont les Colombiens qui l'emportent. Malgré un but du Mexicain Izazola, ils s'imposent grâce à Valencia et Bedoya et s'envolent pour la finale (2-1). Dans l'autre demi, la France dispose de l'Italie et obtient également son ticket (1-0).

La feuille de match de la finale entre la France et la Colombie

Le 10 juin 2011 à Mayol, c'est donc une finale inédite qui se profile entre l'hôte du Tournoi et l'une des nations majeures dans l'histoire du Festival. En face des Cafeteros, les Beuets se présentent avec une équipe faites de plusieurs futurs internationaux comme Kalidou Koulibaly avec... le Sénégal, et Florentin Pogba avec... la Guinée ! Très disputée, la finale se refuse longtemps à ses deux prétendants. C'est finalement à la 50e minute que Steeven Joseph-Monrose donne l'avantage aux Français. Contrainte à courir après le score, la Colombie se heurte ensuite à un mur tricolore. Mais les assauts répétés des hommes d'Eduardo Lara finissent par porter leurs fruits. A deux minutes du coup de sifflet final, Duvan Zapata égalise.

C'est donc aux tirs au but que les deux équipes doivent se départager. Galvanisée par son égalisation et en pleine confiance, la Colombie remporte cette séance trois tirs au but à un et tient son troisième sacre dans la compétition. Véritable révélation du Tournoi, James Rodriguez est élu meilleur joueur de la compétition sans que cela ne souffre d'aucune contestation, tant le capitaine colombien a ébloui le Festival par son talent. La suite sera tout aussi belle pour le natif de Cúcuta, qui portera successivement les maillot du FC Porto, Monaco, le Real Madrid et aujourd'hui le Bayern Munich. Pas de doutes, James mérite bien sa place dans le top 100...

James Rodriguez et les siens autour du trophée du Tournoi Maurice Revello

Mathieu Lauricella

LES EPISODES PRECEDENTS :

Ça s'est passé en... 1975 : L'Argentine de Daniel Passarella remporte le Tournoi (1/16)

Ça s'est passé en... 1982 : l’émergence des frères Koeman (2/16)

Ça s'est passé en... 1983 : une finale épique entre le Brésil et l'Argentine (3/16)

Ça s'est passé en... 1985 : Jean-Pierre Papin marque le Festival Espoirs de son empreinte (4/16)

Ça s'est passé en... 1987 : Hristo Stoichkov brille au Festival, sept ans avant son Ballon d'Or (5/16)

Ça s'est passé en... 1991 : La performance légendaire d’Alan Shearer (6/16)

Ça s'est passé en... 1995-1996 : quand David Beckham faisait ses premiers pas au Festival (7/16)

Ça s'est passé en... 1997 : une génération française en or menée par Henry, Trezeguet et Anelka (8/16)

Ça s'est passé en... 2003 : quand Cristiano Ronaldo et Javier Mascherano s'affrontaient pour la première fois (9/16)

Ça s'est passé en... 2007 : la Chine déjoue les pronostics en atteignant la finale (10/16)

Ça s'est passé en... 2008 : le Chili de Marcelo Bielsa marque les esprits (11/16)

Ça s'est passé en... 2010 : la Côte d’Ivoire devient la première nation africaine à remporter le Festival (12/16)

Le fil d'infos

12 janvier 2022

Hatate, Ideguchi… Quand le Celtic se met à l’heure japonaise

3 janvier 2022

L'équipe type du mois de décembre du Tournoi Maurice Revello

2 décembre 2021

L'équipe type du mois de novembre du Tournoi Maurice Revello

17 novembre 2021

Gallagher, Ugbo, Ramsdale... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

2 novembre 2021

L’équipe type du mois d'octobre du Tournoi Maurice Revello

29 octobre 2021

De jeune espoir à titulaire indiscutable... Comment Antony s'est rendu indispensable à l'Ajax

21 octobre 2021

INTERVIEW - Lindsay Rose : « Un club comme le Legia Varsovie, c’est un club niveau top 5 en France »

11 octobre 2021

U20 : Deuxième match nul entre la France et la Tunisie

8 octobre 2021

U20 : la France et la Tunisie dos à dos lors de la première manche

4 octobre 2021

L’équipe type du mois de septembre du Tournoi Maurice Revello

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero