Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Focus sur... Ritsu Doan, l'espoir que le Japon attendait

2 mai 2018

Focus sur... Ritsu Doan, l'espoir que le Japon attendait

Le Tournoi Maurice Revello approche ! Alors pour patienter d'ici là, nous consacrerons plusieurs focus sur des joueurs susceptibles de participer à la 46e édition du Festival International Espoirs, du 26 mai au 9 juin prochains. Septième joueur à passer au crible : Ritsu Doan, le milieu offensif japonais du FC Groningen.

Ritsu Doan est un homme de goût. Son admiration pour Diego Maradona en est la preuve la plus irréfutable. Enfant, le Japonais a été bercé et initié au football par un DVD des exploits de la légende argentine offert par l'un de ses premiers entraîneurs. "Ce DVD a été une source d’inspiration, j’étais fasciné", se souvenait-il en février 2017 dans des propos relayés par le site de la FIFA. "Je ne pouvais pas m’empêcher de rêver d’évoluer un jour avec des stars de son calibre". Des années plus tard, tous les plus beaux rêves lui sont encore permis.

A dix-neuf ans, Doan est l'un des espoirs les plus prometteurs de la nouvelle génération japonaise. Celle qui, en 2016, a brillamment remporté le championnat U19 de l'AFC. Survolé par les Nippons, ce tournoi qualificatif pour la coupe du Monde U20 en Corée du Sud en avril 2017 a vu éclore le talent du jeune milieu de terrain. Élu meilleur joueur de la compétition, il a été le premier Japonais à recevoir ce titre depuis Shinji Ono... en 1999. Une récompense tout sauf usurpée, tant Doan a ébloui le tournoi de sa classe, se montrant décisif en quart de finale face au Tadjikistan et en finale contre l'Arabie Saoudite.

Pourtant, en perfectionniste, le jeune joueur n'avait pas versé dans l'auto-satisfaction. "Cela a été, d’un point de vue personnel, un honneur d’être désigné meilleur joueur du tournoi, mais je n’étais pas satisfait de mes performances. Je n'ai pas joué de la façon dont je voulais. Le fait que l’équipe ait été sacrée m’a permis de recevoir cette distinction. Je ne suis pas forcément certain de l’avoir méritée, mais je suis évidemment content si j'ai pu aider l’équipe". Une humilité déroutante et saisissante à un si jeune âge.

Une première saison en Europe réussie

Si le Mondial U20 n'a pas été aussi triomphant d'un point de vue collectif pour le Japon, éliminé en huitième de finale par le Vénézuela, futur finaliste, il l'a été individuellement pour Doan. Auteur de trois buts en quatre matchs, le natif d'Amagasaki a de nouveau démontré des qualités au-dessus de la moyenne. Rien d'étonnant à l'avoir vu rejoindre quasiment dans la foulée le FC Groningen, aux Pays-Bas. Prêté par le Gamba Osaka, avec qui il a disputé vingt-cinq rencontres et inscrit quatre buts en deux ans, le jeune homme a débarqué en Europe dans la peau d'un champion en devenir. Quasiment un an plus tard, le pari tenté par le club néerlandais est déjà payant. En vingt-huit matchs d'Eredivisie, le Japonais a scoré à neuf reprises et délivré trois passes décisives. Assez pour convaincre les dirigeants de Groningen de lever l'option d'achat de deux millions d'euros assortie au prêt.

Ritsu Doan s'est engagé pour les trois prochaines saisons avec le douzième du championnat des Pays-Bas. Pour le plus grand bonheur de Ron Jans, le directeur sportif du club. "C'est incroyablement fort de pouvoir s'adapter et se développer si rapidement et à un si jeune âge, dans une culture complètement différente. Il est devenu de plus en plus important pour l'équipe". "Il a été régulier toute la saison, a renchéri de son côté Hans Nijland, directeur général du club. Il a inscrit neuf buts, n'est jamais blessé, est toujours là. Il est joyeux, enthousiaste, très résistant face aux difficultés. C'est un joueur attrayant". Que de compliments que le Nippon devra confirmer avec son club et aussi en sélection lors du Tournoi Maurice Revello. Pour croire encore en ses rêves "maradonesques".

Mathieu Lauricella

LIRE AUSSI :

Focus sur... Jiabao Wen, symbole d'une Chine en quête de talents

Focus sur... Ahmed Suhail, un talent qatarien qui ne demande qu’à se révéler

Focus sur... Liam Millar, la sensation canadienne de Liverpool

Focus sur... Yorgan Agblemagnon, l'Épervier prêt à déployer ses ailes

Focus sur... Woo-Yeong Jeong, la promesse sud-coréenne du Bayern Munich

Focus sur... Harvey St-Clair, le vent de fraîcheur de Chelsea

Le fil d'infos

3 février 2023

Ronaldo, Cunha, Buonanotte...les anciens du Tournoi Maurice Revello ont animé le mercato hivernal !

2 février 2023

Les pépites colombiennes Gustavo Puerta et Daniel Luna débarquent en Europe !

19 janvier 2023

35 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello 2022 vont disputer le Sudamericano U20

11 janvier 2023

Cinq joueurs passés par le Tournoi à suivre en 2023

31 décembre 2022

40 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello sont devenus internationaux A en 2022

29 décembre 2022

INTERVIEW - Javier Mascherano : « L'important, c'est le chemin que l'on prend »

19 décembre 2022

Coupe du Monde 2022 – Finale : Scaloni, Pezzella, Gomez et l’Argentine champions du monde

15 décembre 2022

Coupe du Monde 2022 – quart et demi-finales : le baromètre des anciens du Tournoi

8 décembre 2022

Coupe du Monde 2022 : 11 arbitres passés par le Tournoi Maurice Revello

7 décembre 2022

Coupe du Monde 2022 - 8es de finale : le baromètre des anciens du Tournoi

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13        Muy Manero