Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > INTERVIEW – Jean-Pierre Michel (adjoint aux sports de Vitrolles) : « Le Tournoi, ça nous parle énormement »

12 mai 2022

INTERVIEW – Jean-Pierre Michel (adjoint aux sports de Vitrolles) : « Le Tournoi, ça nous parle énormement »

A quelques semaines du coup d’envoi du 48e Tournoi Maurice Revello, focus sur les villes hôtes de la compétition. Pour la quatrième édition consécutive, la municipalité de Vitrolles accueillera des matchs de la compétition. Les 1er et 2 juin, les équipes des groupes A et B joueront au Stade Jules-Ladoumègue la 2e journée de leur poule. Avec notamment et comme en 2019, une rencontre de l’équipe de France. De quoi ravir les Vitrollais et Jean-Pierre Michel, l’adjoint aux sports de la ville. Entretien.

Monsieur l’adjoint au Maire, qu’est-ce que cela représente pour la commune de Vitrolles d’accueillir le Tournoi Maurice Revello ?

Pour la ville de Vitrolles, c’est un réel honneur. Vitrolles est une terre de sport donc c’est quelque chose de fort pour nous tous. Et pour moi, cela représente beaucoup aussi. Je suis né en 1957 et je fais donc partie d’une génération qui a connu le Tournoi à l’époque où il se jouait encore à Toulon. De plus, j’ai joué au football à un haut niveau à Mazargues, ça veut donc dire beaucoup pour moi. De grands joueurs sont sortis de ce Tournoi, comme Zinédine Zidane, Thierry Henry, Cristiano Ronaldo, David Trezeguet… Tout ça nous parle énormément.

Le Tournoi Maurice Revello est venu à Vitrolles pour la première fois en 1990. Finalement, c’est une amitié de plus de 30 ans entre Vitrolles et le Tournoi…

Je ne m’en souvenais plus mais j’ai certainement dû le voir car je suis arrivé à Vitrolles en 1978. En tous les cas, depuis la mandature du maire Loïc Gachon, la municipalité a mis l’orientation sur le sport et nous mettons un point d’honneur à ce que Vitrolles soit et reste une terre de sport. Nous sommes toujours prêts à accueillir des événements sportifs. Tout est cyclique dans toutes les communes, y compris pour le sport. Notre foot est un peu en-dedans ces derniers temps, donc on va pouvoir faire vibrer le public vitrollais avec de grands matchs lors du Tournoi. J’espère que le spectacle sera au rendez-vous mais ça, je n’en doute pas !

Des sélections comme la France, le Brésil, le Mexique, l’Angleterre ont évolué sur la pelouse du stade Jules Ladoumègue, c’est une marque de confiance qui doit vous rendre fier, qu’est-ce que vous en retirez ?

Si on parle de rayonnement de la ville, évidemment qu’on en retire quelque chose, c’est évident. Pour nos clubs, c’est aussi important. Ils seront présents sur place lors du Tournoi avec les jeunes pour faire les ramasseurs de balles, il y aura des bénévoles à la buvette... C’est le moment ou jamais pour que ces jeunes s’imbibent du foot et écarquillent leurs yeux. Notre mission, c’est de mettre notre stade dans les meilleures dispositions pour que le Tournoi se passe bien. Le but est de bichonner le stade Jules Ladoumègue pour qu’il soit sous son 31 à l’arrivée du Tournoi.

Pouvez-vous nous parler de la politique sportive de la commune ?

On a récemment beaucoup travaillé sur les infrastructures. Par exemple, on avait un gymnase Léo Lagrange qui datait des années 70 et qui était complètement dépassé. On a décidé de le raser pour en reconstruire un et je peux vous dire qu’il vaut le détour. On dirait tout sauf un gymnase, c’est presque une salle de spectacle tellement son infrastructure est originale. Aujourd’hui, on le met à disposition de notre équipe féminine de volley, qui joue en Elite et qui est le club phare de notre ville. On a aussi une grosse association de gymnastique qui réside au gymnase. C’est un club qui a 500 adhérents. Tout cela est fait pour les accompagner. Quand je discute avec mes collègues adjoints aux sports dans les communes environnantes, en termes de subventions, on les accompagne très bien à Vitrolles. Depuis un mois, nous avons accueilli un nouveau directeur des sports avec qui on va essayer de donner un nouveau dynamisme. On va orienter nos réflexions sur le sport pour tous, sur le sport féminin mais aussi sur les sports dans les quartiers défavorisés.

Quels sont les projets sportifs à Vitrolles pour le futur et comment voyez-vous l’avenir ?

Ce sont les clubs qui nous amènent les projets sportifs. Nous ne sommes que des accompagnants. Les clubs viennent vers nous et on regarde comment on peut les accompagner. Après, on a aussi notre politique sportive publique : l’accompagnement des équipes seniors, chez les jeunes la volonté de faire découvrir toutes les disciplines avant qu’ils s’orientent vers un club en particulier. On veut créer à l’école une passerelle vers tous les sports. Chez les enfants de 5 ou 6 ans, il vaut mieux toucher à tous les sports pour qu’ils soient à même de trouver une discipline qui les intéresse. En matière de football, on va essayer d’accompagner nos clubs, notamment sur les éducateurs pour bien les former. C’est un souhait, ce serait un mandat terne si on n’arrivait pas à avoir sur Vitrolles du foot qui puisse être digne de ce nom.

Propos recueillis par Mathieu Lauricella

Le fil d'infos

19 mai 2022

La liste de la Colombie pour le Tournoi Maurice Revello 2022

18 mai 2022

José Córdoba, l’étincelle panaméenne ?

17 mai 2022

L'historique du Mexique au Tournoi Maurice Revello

16 mai 2022

Conférence de presse : Le 48e Tournoi Maurice Revello est lancé !

13 mai 2022

Formulaire d’accréditation pour le Tournoi Maurice Revello 2022

12 mai 2022

La billetterie en ligne pour le Tournoi Mauice Revello 2022 est ouverte !

12 mai 2022

INTERVIEW – Jean-Pierre Michel (adjoint aux sports de Vitrolles) : « Le Tournoi, ça nous parle énormement »

11 mai 2022

L'historique du Japon au Tournoi Maurice Revello

10 mai 2022

Partenariat : Le Tournoi Maurice Revello et la Sud Ladies Cup s'associent à StatsBomb

9 mai 2022

Partenariat : Le Tournoi Maurice Revello s'associe à Lucarne Opposée

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13        Muy Manero