Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'équipe type du Festival International Espoirs 2018

11 juin 2018

L'équipe type du Festival International Espoirs 2018

Après un tournoi spectaculaire et riche en émotions et rebondissements, tour d'horizon des joueurs qui ont marqué cette édition 2018.

Freddie Woodman (Angleterre) : Impérial dans son but, le portier britannique a été élu meilleur gardien du Tournoi. Le gardien de Newcastle n’a encaissé que 3 buts en 4 matchs et affiché une sérénité impressionnante dans sa surface.


Jorge Sanchez (Mexique) :
Très actif sur son couloir droit, le jeune Mexicain s’est distingué par ses qualités défensives et offensives au-dessus de la moyenne.

César Montes (Mexique) : Un colosse. S’il a dû renoncer à la finale à cause d’une blessure, le capitaine mexicain a guidé avec maturité sa défense et son équipe vers la finale du Festival.

Dael Fry (Angleterre) : Aussi efficace défensivement (5 titularisations) qu’offensivement (2 buts dont un en finale), le défenseur de Middlesbrough a été l’homme fort d’une arrière-garde anglaise imperméable.

Romain Perraud (France) : Malgré l’élimination de l’équipe de France en poules, le latéral niçois a su tirer son épingle du jeu par son activité sur l’aile gauche et sa qualité de centre.

Billy Gilmour (Ecosse) : 17 ans et déjà tout d’un grand. A l’aise balle au pied, le milieu de Chelsea a démontré toute sa classe, son élégance et sa vista dans l’entrejeu pour illuminer le jeu écossais. Rien d’étonnant à le voir remporter le prix de la révélation du Festival.


Lewis Cook (Angleterre) :
 L’international A anglais (1 sélection) a assumé son statut. Le capitaine britannique s’est imposé en leader de son équipe et logiquement décroché le titre de deuxième meilleur joueur du Tournoi.


Diego Lainez (Mexique) :
La folie Lainez s’est emparé du Tournoi. A seulement 18 ans, le petit Mexicain du Club América a fait tourner en bourrique tous ses adversaires grâce à sa technique et sa vivacité. Auteur d’un but et de 3 passes décisives, il a été élu meilleur joueur du Festival.


Lee Kangin (Corée du Sud) :
 Au sein d’une équipe sud-coréenne éliminée en phase de poules, le petit meneur de jeu a fait étalage de tout son talent. Doté d’une technique déroutante, il a inscrit 3 buts et remporté le Prix Spécial du Festival.

Michael Johnston (Ecosse) : Nommé troisième meilleur joueur du Tournoi, le joueur du Celtic a épaté par sa vitesse et sa précision. Auteur d’un but superbe face à l’Angleterre en demi-finale, il a été l’atout offensif numéro 1 de l’Ecosse.

Eduardo Aguirre (Mexique) : Avec sept buts inscrits, le Mexicain a égalé le record d’Alan Shearer (1991) et Marco Fabian (2012). Sacré meilleur buteur du Tournoi, l’attaquant a fait montre d’une exceptionnelle efficacité, inscrivant notamment un triplé en demi-finale face à la Turquie.

Le fil d'infos

24 janvier 2022

Haller, Bounou, Diallo... les anciens du Tournoi Maurice Revello s’illustrent à la CAN 2021

12 janvier 2022

Hatate, Ideguchi… Quand le Celtic se met à l’heure japonaise

3 janvier 2022

L'équipe type du mois de décembre du Tournoi Maurice Revello

2 décembre 2021

L'équipe type du mois de novembre du Tournoi Maurice Revello

17 novembre 2021

Gallagher, Ugbo, Ramsdale... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

2 novembre 2021

L’équipe type du mois d'octobre du Tournoi Maurice Revello

29 octobre 2021

De jeune espoir à titulaire indiscutable... Comment Antony s'est rendu indispensable à l'Ajax

21 octobre 2021

INTERVIEW - Lindsay Rose : « Un club comme le Legia Varsovie, c’est un club niveau top 5 en France »

11 octobre 2021

U20 : Deuxième match nul entre la France et la Tunisie

8 octobre 2021

U20 : la France et la Tunisie dos à dos lors de la première manche

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero