Découvrez les stars de demain

Du 1er au 15 Juin 2019

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ça s'est passé en... 1975 : L'Argentine de Daniel Passarella remporte le Tournoi (1/16)

27 mars 2018

Ça s'est passé en... 1975 : L'Argentine de Daniel Passarella remporte le Tournoi (1/16)

À l'aube de sa 46e édition, du 26 mai au 9 juin prochains, le Festival International Espoirs - Tournoi Maurice Revello se plonge dans sa riche histoire à travers une nouvelle série en seize épisodes : "Ça s'est passé en...". Chaque mardi et vendredi, un épisode sera consacré à un événement marquant de la légende du Tournoi et ses cinquante années d'existence. Premier volet de ce voyage dans le temps ce mardi, avec un retour sur la victoire de l'Argentine en 1975.

1975 restera comme une année à part dans l'histoire du Festival. Dans son déroulé comme dans les noms marquants de cette troisième édition. Après avoir accueilli clubs et sélections confondus en 1967 et 1974, le Tournoi se dispute exclusivement entre nations et à huit équipes pour la première fois cette année-là.

France, Mexique, Argentine, Italie, Portugal, Pologne, Hongrie, Tchécoslovaquie... Le plateau est séduisant, fait rêver. Le spectacle sur les pelouses de Toulon, Brignoles et Draguignan aussi. Alors que le ballon rond n'a pas encore l'omniprésence médiatique qu'on lui connait aujourd'hui, le succès populaire est total. Conquis par le football proposé au Festival, le public répond présent. Surtout, il est frappé par une équipe qui, par son efficacité, son état d'esprit et son talent, rafle tout sur son passage : l'Argentine.

En 1975, l'Albiceleste dispute le Tournoi pour la première fois. Dans ses rangs, trois noms encore méconnus que l'avenir transformera plus tard en légendes : Daniel Passarella, Jorge Valdano, et le sélectionneur César Luis Menotti. Aux côtés du futurs autres internationaux tels qu'Alberto Tarantini, Americo Gallego ou José Luis Pavoni, ils guident la sélection vers le titre. D'abord en écartant en quart de finale une équipe de Hongrie en recherche de nouveaux talents après l'ère Ferenc Puskás, grâce à un but de Jorge Forgues (1-0).

Un succès... avant le triomphe


En demi-finale, c'est un tout autre adversaire que les Argentins doivent affronter. En face, le Mexique d'un autre illustre joueur, Hugo Sanchez. Le duel entre Américains tient toutes ses promesses au Stade Bon Rencontre de Toulon. Grâce à Marcelo Trobbiani, l'Argentine s'impose à nouveau sur la plus petite des marges et rejoint la France en finale.

La feuille de match de la finale Argentine-France 1975 (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Dans les rangs tricolores, des visages encore anonymes qui se feront un nom des années plus tard, comme Maxime Bossis ou René Girard. Insuffisant toutefois pour enlever le titre à une Albiceleste destinée à l'emporter au Stade Mayol. Muet jusqu'à présent, Jorge Valdano inscrit son seul et unique but de la compétition en finale et offre à son équipe le premier de ses deux Tournois remportés (1975 et 1998, NLDR).

Daniel Passarella soulève la Coupe du Monde

Mérité, ce succès est aussi à la base d'un triomphe majeur dans l'histoire de la sélection. Trois ans plus tard, l'Argentine accueille et remporte la Coupe du Monde 1978. Dans ses rangs... Daniel Passarella, Americo Gallego, Alberto Tarantini, sous la houlette de César Luis Menotti. Le premier nommé, illustre capitaine de l'Albiceleste avec 70 sélections, remporte également la Coupe du Monde 1986 avec Jorge Valdano. Ces aventures et ces succès historiques ont tous le même point de départ : le Festival International Espoirs. Là où tout a commencé...


Mathieu Lauricella

Le fil d'infos

13 novembre 2019

INTERVIEW – Marcel Tisserand : « En Bundesliga, les entraîneurs ne sont pas mécontents si un match finit à 5-4 »

11 novembre 2019

Jordan Morris et Seattle remontent sur le toit de la Major League Soccer !

4 novembre 2019

L'équipe du mois d'octobre du Tournoi Maurice Revello

31 octobre 2019

Marcos Paulo, le prochain crack brésilo-portugais ?

27 octobre 2019

Douglas Luiz et Emerson intègrent l’équipe nationale A du Brésil après avoir remporté le Tournoi Maurice Revello !

25 octobre 2019

Jordan Morris signe le comeback de l’année en MLS !

24 octobre 2019

Rodrigo Caio renait de ses cendres avec Flamengo

23 octobre 2019

Malcolm Barcola, prêt à embrasser son destin

22 octobre 2019

Altay Bayindir perpétue la tradition des gardiens locaux au Fenerbahçe

20 octobre 2019

Conor Gallagher, le nouveau Blue en vogue en Championship

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero