Découvrez les stars de demain

Du 1er au 15 Juin 2019

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Les équipes type du Tournoi Maurice Revello : l’Angleterre (1/12)

10 avril 2019

Les équipes type du Tournoi Maurice Revello : l’Angleterre (1/12)

A quelques semaines de sa 47e édition, du 1er au 15 juin, le Tournoi Maurice Revello ouvre son livre d’histoire. Depuis 1967, des milliers de joueurs ont foulé les pelouses du Festival. Parmi eux, près de 2000 sont devenus internationaux A au sein des soixante-cinq nations différentes qui ont pris part à la compétition. Afin de retracer cinquante années d’histoire du Tournoi, chacune marquée par d’illustres footballeurs alors en devenir, nous avons imaginé douze équipes de rêve, pays par pays. Première équipe type, celle de l’Angleterre.

David James (1991) : Le célèbre gardien anglais a remporté le Tournoi en 1991. Aux côtés d’Alan Shearer et Steve McManaman, il décroche le deuxième titre de l’histoire des Young Three Lions dans la compétition. Élu meilleur gardien du Tournoi cette année-là, il a par la suite été capé à 53 reprises avec la sélection A.


L'équipe d'Angleterre vainqueure en 1991, avec David James (rangée du haut, cinquième), Steve McManaman (rangée du bas, cinquième) et Alan Shearer (rangée du bas, sixième)

Jamie Carragher (1998) : Avant de devenir une légende de Liverpool, le défenseur central a disputé le Tournoi à la fin des années 90. Avec le Scouser et Frank Lampard dans son effectif, l’Angleterre termine à la sixième place. Carragher a par la suite brillé, remportant notamment la Ligue des Champions en 2005 et disputant 737 matchs avec les Reds.


Jamie Carragher face à la France en 1998

Martin Keown (1987) : Le robuste stoppeur a débuté sa carrière internationale sur les pelouses de Provence. Avec les espoirs anglais, il termine quatrième du Tournoi 1987. Keown devient ensuite l’une des légendes d’Arsenal, avec qui il cumule près de 450 matchs en treize ans. Il fait notamment partie de la célèbre équipe des Invincibles, sacrée championne d'Angleterre en 2004 en ne perdant aucun match.

Sol Campbell (1994) : Alors âgé de vingt ans, le défenseur remporte son premier trophée en France avec les espoirs anglais lors du Tournoi. Il inscrit même un but en demi-finale face à la Belgique. Vingt-cinq ans plus tard, Campbell peut se targuer d’être l’un des rares joueurs à avoir disputé 200 matchs avec Arsenal… et 300 avec l’ennemi juré des Gunners, Tottenham.

Phil Neville (1995) : Troisième du Tournoi en 1995, l’Angleterre a, cette année-là, révélé deux joueurs : David Beckham et Phil Neville. Le second est devenu ensuite une référence à son poste outre-Manche, avec 59 sélections, près de 400 matchs sous le maillot de Manchester United et plus de 300 avec Everton.

David Beckham (1995, 1996) : Avant de devenir une star planétaire et d’être surnommé le Spice Boy, Beckham a débuté sa riche carrière internationale en France. Il prend part au Tournoi deux années de suite, terminant troisième en 1995 et huitième en 1996. La suite, on la connaît : Manchester United, le Real Madrid et 115 sélections avec les Three Lions.


L'équipe d'Angleterre avec David Beckham (rangée du bas, quatrième)

Paul Gascoigne (1987, 1988) : Alors qu’il débute à peine avec Newcastle, Gazza prend part deux fois consécutivement au Tournoi. D’abord en 1987, où l’Angleterre termine à la quatrième place puis en 1988, où elle échoue en finale contre la France. Auteur d’un but dans chacune des deux éditions, le milieu de terrain embrassera ensuite une brillante mais sulfureuse carrière.

Frank Lampard (1998) : L’illustre milieu de Chelsea a lui aussi débuté sa longue carrière internationale lors du Tournoi. Aux côtés de Jamie Carragher, il termine sixième avec les Young Three Lions. C’est ensuite à West Ham mais surtout chez les Blues que Lampard va devenir l’un des plus grands joueurs de l’histoire de l’Angleterre, affichant au compteur 106 sélections et 648 matchs avec le club londonien.


Frank Lampard, à gauche, avant un match lors du Tournoi 1998

Steve McManaman (1991) : Le talentueux milieu de terrain fait partie de l’équipe d’Angleterre vainqueure du Tournoi en 1991 aux côtés de David James et Alan Shearer. Il devient ensuite le premier Anglais à remporter la Ligue des Champions avec un club étranger, le Real Madrid en 2000 et 2002, après un brillant passage à Liverpool.

Andy Cole (1992) : Sixième du Tournoi avec l’Angleterre en 1992, l’attaquant entre par la suite dans l’histoire de Manchester United. Chez les Red Devils, il forme une redoutable paire d’attaque avec Dwight Yorke et remporte une Ligue des Champions et cinq Premier League, inscrivant 121 buts en 275 matchs.

Alan Shearer (1991) : Sans doute le meilleur joueur anglais de l’histoire du Tournoi. Vainqueur de la compétition avec les Young Three Lions en 1991, Shearer est élu meilleur joueur de l’édition et décroche le titre de meilleur buteur avec sept réalisations. Un record égalé par les Mexicains Marco Fabian en 2012 et Eduardo Aguirre l'année dernière, mais jamais battu depuis.


Alan Shearer et son trophée du meilleur joueur du Tournoi, remporté en 1991

L'équipe type de l'Angleterre au Tournoi Maurice Revello : 
James - Carragher, Keown, Campbell, P. Neville - Gascoigne, Lampard, Beckham, McManaman - A. Cole, Shearer

Mathieu Lauricella

Le fil d'infos

15 juin 2019

Le Brésil remporte son neuvième Tournoi Maurice Revello

15 juin 2019

Mexique 0-0 (4-3 tab) Irlande : Les réactions d'après-match

15 juin 2019

Le Mexique sur le podium suite à son succès contre l'Irlande

15 juin 2019

[DIRECT] FINALE : Brésil-Japon

15 juin 2019

[DIRECT] Mexique-Irlande

15 juin 2019

République d’Irlande-Mexique, une troisième place qui représente beaucoup

15 juin 2019

Le Brésil pour un 9/9, le Japon dispute sa première finale

15 juin 2019

Brésil-Japon en finale, tout sauf une surprise

14 juin 2019

INTERVIEW - Kolo Touré : « Le Tournoi Maurice Revello, des souvenirs fantastiques »

14 juin 2019

INTERVIEW - Ian Torres (attaquant du Mexique) : « Mon rêve est de jouer en Europe »

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero