Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La Sud Ladies Cup en grande répétition générale

23 avril 2018

La Sud Ladies Cup en grande répétition générale

Du 5 au 10 juin prochain, les jeunes footballeuses les plus talentueuses du monde débarquent en Provence pour participer à la première édition de la Sud Ladies Cup. Avec quatre sélections renommées et qualifiées pour la prochaine Coupe du Monde U20, organisée en août en France, la compétition s'offre un baptême très relevé. A deux mois du Mondial, Françaises, Allemandes, Américaines et Haïtiennes n'auront qu'un objectif : l'emporter pour faire le plein de confiance. Tour d'horizon de ce qui attend lors de la prochaine Coupe du Monde les quatre équipes participantes à la Sud Ladies Cup.

La France, 2016 encore dans les têtes

La défaite est encore dans les mémoires. Même deux ans après. En 2016, l'équipe de France U20 atteignait la finale de la Coupe du Monde de la catégorie après un parcours héroïque. Mais, encore tendres et inexpérimentées, les joueuses de Gilles Eyquem s'étaient inclinées face à la Corée du Nord. A ce jour, il s'agit de la meilleure performance réalisée par les Tricolores lors d'un Mondial U20. C'est donc avec un esprit de revanche et une pointe d'orgueil qu'elles aborderont la compétition en août prochain. D'abord, pour oublier 2016 et créer l'exploit. Surtout, pour assumer un statut d'hôte parfois lourd à porter. Placée dans le groupe A avec le Ghana, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas, la France a hérité d'un groupe abordable. Hasard heureux ou coïncidence, Ghanéennes et Néo-Zélandaises avaient déjà été adversaires des Bleues en poule il y a deux ans. Aux jeunes Françaises d'en profiter pour lancer idéalement une épopée qui pourrait être historique.

L'Allemagne, pour renouer avec l'histoire

Eliminée en quart de finale en 2016 par la France, l'Allemagne est remontée comme une pendule. Il faut dire que la défaite n'est pas vraiment dans l'ADN germanique et a le don d'irriter outre-Rhin. Triple championnes du monde U20 (2004, 2010, 2014), les Allemandes n'ont toujours pas digéré de perdre leur titre si tôt dans la compétition il y a deux ans. Revanchardes, elles prendront place lors du Mondial 2018 dans le groupe D avec la Chine, le Nigéria... et Haïti, qu'elles affronteront lors de la Sud Ladies Cup à Salon-de-Provence. Vainqueures en 2014, finalistes en 2012, vainqueures en 2010, elles ne disputeront la Coupe du Monde qu'avec un seul objectif, renouer avec leur brillant passé et effacer 2016.

Les Etats-Unis, en quête de rachat

Finir quatrième d'une compétition, au pied du podium, est toujours frustrant. Encore plus quand cela arrive à une équipe majeure et habituée à la victoire. Eliminées en demi-finale de la Coupe du Monde U20 2016 par la Corée du Nord, les Américaines avaient laissé échappé une place sur le podium en perdant également le match pour la troisième place devant le Japon. Une deuxième élimination prématurée de rang, après la défaite en quart de finale du Mondial U20 2014 face... à la Corée du Nord. Difficile d'imaginer les Etats-Unis manquer le coche une troisième fois consécutivement. Dans le groupe C avec le Japon, le Paraguay et l'Espagne, les triples championnes du monde de la catégorie (2002, 2008, 2012) espèrent bien remporter un titre qui leur échappe depuis six ans. Et ainsi doubler le rival allemand au palmarès global.

Haïti, un apprentissage dans la cour des grands

Les jeunes Haïtiennes ont écrit l'histoire. En se qualifiant pour la Coupe du Monde U20, elles ont offert une première participation à la Coupe du Monde à leur pays grâce à un championnat CONCACAF U20 retentissant. Tombeuses deux fois du Costa Rica, pays hôte du tournoi, elles ne se sont inclinées qu'aux tirs au but en demi-finale face aux Etats-Unis. Mais en écartant le Canada lors du match pour la troisième place, les Caribéennes ont validé un ticket pour le Mondial aussi inattendu que mérité. Dans le groupe D avec l'Allemagne, la Chine et le Nigéria, elles auront fort à faire pour une première dans la compétition. Mais rien de tel que d'affronter les meilleurs pour apprendre et progresser. Qui sait, une deuxième surprise sera peut-être au bout...

Mathieu Lauricella

Le fil d'infos

30 novembre 2021

Bacha, Sanchez, Tanaka… les anciennes de la Sud Ladies Cup débarquent sur la scène internationale

6 octobre 2021

11 joueuses passées par la Sud Ladies Cup disputent la Ligue des Champions

23 septembre 2021

La pépite Sophia Smith marque son premier but avec les Etats-Unis

13 septembre 2021

INTERVIEW : Kessya Bussy : « Quand on travaille dur, ce n’est pas pour rien »

3 septembre 2021

27 joueuses passées par la Sud Ladies Cup disputent la D1 Arkema

20 août 2021

Annahita Zamanian marque son premier but en Ligue des Champions avec la Juventus

18 août 2021

INTERVIEW – Fiona Bogi : « Deux saisons blanches, ça laisse des traces dans une carrière »

16 août 2021

Flores, Béché, Aguirre... les joueuses passées par la Sud Ladies Cup animent le mercato

20 juillet 2021

Alison Gonzalez élue meilleure jeune joueuse de l’année au Mexique

16 juillet 2021

INTERVIEW - Mickaella Cardia : « La Sud Ladies Cup reste gravée en moi »

Nos partenaires