Découvrez les stars de demain

Du 1er au 15 Juin 2019

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'équipe-type du Festival International Espoirs 2015

10 juin 2015

L'équipe-type du Festival International Espoirs 2015

Durant ce Festival International Espoirs 2015, plusieurs joueurs se sont distingués. Voici notre équipe-type du tournoi :
/
During this 2015 Toulon Tournament, some players distinguished themselves. Here is our team of the tournament :



Gardien

Badreddine Benachour (20 ans – WAC Casablanca) :
Si le Maroc a réalisé un aussi bon parcours, c’est en partie grâce aux performances de son portier. Ce dernier a été déterminant notamment lors de belle victoire des Lions de l’Atlas face au Mexique (2-1).

Défenseurs

Shane O’Neill (21 ans – Colorado Rapids) :
Le défenseur américain a réalisé un tournoi de bonne facture et sa solidité a permis à la « Team USA » d’accrocher la troisième place soit la meilleure performance de l’histoire des Américains dans le tournoi. Il a été élu troisième meilleur joueur du tournoi.
Presnel Kimpembe (19 ans – Paris Saint-Germain) :
Malgré son jeune âge, le défenseur parisien a montré des qualités prometteuses. La France a encaissé très peu de buts dans ce tournoi et le joueur de 19 y a grandement contribué. Il a été élu deuxième meilleur joueur du tournoi.
Stéphane Sparagna (20 ans – Olympique de Marseille) :
Le capitaine de l’équipe de France a montré une certaine assurance tout au long du tournoi et s’est même permis le luxe de marquer deux buts dont un en finale face au Maroc. Constant et fiable.

Milieux de terrain

Anas Al Asbahi (21 ans – WAC Casablanca) :
Le capitaine du Maroc a affiché une belle complémentarité au milieu de terrain avec Walid El Karti, son compère du WAC Casablanca. Si les Marocains ont pu développer un jeu enthousiasmant tout au long de la compétition, c’est en partie grâce à leur numéro 2 qui a stabilisé le milieu de terrain.
Walid El Karti (20 ans – WAC Casablanca) :
Le milieu des Lions de l’Atlas était annoncé comme l’un des joueurs les plus expérimentés avant le début de la compétition et cela s’est ressenti sur le terrain. Son calme et ses décisions sur le terrain ont fait un bien fou à sa formation. Il a été élu meilleur joueur du tournoi.
Duncan Watmore (21 ans – Sunderland) :
Même si l’Angleterre n’a terminé que quatrième de ce Festival International Espoirs, le milieu offensif anglais a su tirer son épingle du jeu grâce à sa qualité technique et sa vivacité. Il a été élu révélation du tournoi.
Aymane El Hassouni (20 ans – WAC Casablanca) :
Il a été le meneur de jeu de l’équipe la plus offensive du tournoi. Sa technique et sa qualité de passe ont été un régal pour ses coéquipiers et pour les spectateurs.

Attaquants

Romain Habran (20 ans – Paris Saint-Germain) :
Le jeune ailier français a allié spectacle et efficacité. Déterminant en finale (un but et une passe décisive), il a aussi été l’auteur du plus beau du tournoi avec sa réalisation venue d’ailleurs face aux Pays-Bas.
Julian Green (20 ans – Bayern Munich) :
Déjà international A, l’attaquant américain a confirmé les attentes placées en lui avant le tournoi. Sa qualité de percussion et ses dribbles ont été un cauchemar pour les défenseurs adverses.
Achraf Bencharki (20 ans – Maghreb de Fes):
Co-meilleur buteur du tournoi, l’attaquant marocain s’est particulièrement distingué. Hormis ses quatre buts inscrits durant la compétition, le buteur des Lions de l’Atlas s’est également illustré par sa finesse technique et sa capacité à prendre les espaces.

Remplaçants :
Thomas Didillon, Moses Odubajo, Mohammed Al-Saed, Dylan Flores, Roger Assalé, Jordan Morris, David Ramirez

Amayes Brahmi - Follow @AmayesB

Le fil d'infos

11 décembre 2018

Derek Cornelius élu jeune joueur canadien de l’année !

10 décembre 2018

Rafael Borré et River Plate s’adjugent la Copa Libertadores !

9 décembre 2018

L’arbitrage maltais poursuit sa progression

6 décembre 2018

Atletico Mineiro : Emerson, bien plus qu’un espoir

5 décembre 2018

Domingos Quina fête sa première apparition en Premier League

3 décembre 2018

La folle année 2018 de Badr Banoun se termine par un sacre en Coupe de la CAF

2 décembre 2018

Jô termine meilleur buteur de J-League

30 novembre 2018

Cuba, la jeunesse au pouvoir

27 novembre 2018

Sacré champion du Brésil avec Palmeiras, Edu Dracena entre un peu plus dans l’histoire du Brasileirão

26 novembre 2018

Sébastien Haller, l’atout maître de l’Eintracht Francfort

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero