Découvrez les stars de demain

Du 1er au 15 Juin 2019

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un trophée, une carrière : Juan Roman Riquelme, le maestro

9 avril 2014

Un trophée, une carrière : Juan Roman Riquelme, le maestro

Chaque semaine, nous nous attardons sur la carrière d’un joueur qui a reçu une distinction lors du Festival International Espoirs. Focus sur le meneur de jeu argentin, Juan Roman Riquelme, meilleur joueur et vainqueur du tournoi en 1998 !

On peut éblouir les observateurs sans faire trembler les filets. C’est la leçon donnée par Juan Roman Riquelme en 1998 lors du Festival International Espoirs. En effet, le milieu offensif argentin a remporté le tournoi et reçu le trophée du meilleur joueur sans avoir inscrit le moindre but. Sa vista et sa technique exceptionnelle ont suffi pour montrer qu’il n’était pas comme les autres. A l’issue du tournoi, il a 20 ans et a déjà connu la sélection nationale A. Tout en commençant, parallèlement, à devenir une pièce maitresse de Boca Juniors, l’un des meilleurs clubs sud-américains.

Malgré sa relative jeunesse, Juan Roman Riquelme dompte l’exigeant public de la Bombonera à coups de passes millimétrés et de gestes techniques exquis. Les titres commencent naturellement à venir. Entre 1998 et 2001, sous la houlette de son génial meneur de jeu, Boca Juniors remporte trois titres de champion d’Argentine et deux Copa Libertadores (2000,2001). Le point d’orgue sera atteint lorsque la formation argentine remporte la Coupe Intercontinentale en 2000 face au Real Madrid !

L’envol vers l’Europe…avant le come-back !

Un tel parcours attire forcément la convoitise des meilleurs clubs de la planète. C’est finalement le FC Barcelone qui se montre le plus persuasif et accueille le maestro en 2002. En Catalogne, il n’entre pas forcément dans les plans de l’entraîneur et est utilisé avec parcimonie. Face à cette situation, Juan Roman Riquelme préfère rebondir. Villarreal saute sur l’occasion en 2003 et lui confie les clés du jeu.
Initialement prêté, il restera au club jusqu’en 2007. Le temps d’écrire la plus belle page de l’histoire de Villarreal. Sous ses nouvelles couleurs, Juan Roman Riquelme revit et régale les fans. Avec lui, Villarreal tutoie le podium de la Liga et surtout atteint la demi-finale de la Ligue des Champions en 2006. La meilleure performance de l’histoire du club sur la scène européenne.

Au fil du temps, les relations entre la direction et Riquelme ne sont plus aussi rayonnantes et le meneur de jeu argentin est prêté au club qui l’a révélé : le Boca Juniors. Il ne le sait peut-être pas encore mais il ne reviendra plus en Europe. Prêté en 2007, il évolue encore aujourd’hui au Boca Juniors !
Dés son retour à la Bombonera, Juan Roman Riquelme se montre dans une forme exceptionnelle. Il remporte une troisième Copa Libertadores (2007), quelques mois après son come-back. En finale face au Gremio, le milieu offensif montre l’étendue de son talent. Il inscrit un coup franc surpuissant au match aller avant d’inscrire les deux buts de son équipe au match retour, envoyant ainsi Boca Juniors sur le toit de l’Amérique du Sud.

Il s’adjuge ensuite deux nouveaux titres de champion d’Argentine (2008 et 2011) avant de prendre une décision qu’on pensait irrévocable. En 2012, à l’issue de la défaite en finale de la Copa Libertadores face aux Corinthians, il annonce qu’il n’évoluera plus pour le Boca Juniors. Eloigné des terrains pendant plusieurs mois, il effectue finalement son come-back en 2013 et mène toujours le jeu des Xeneizes à ce jour.
En revanche, il n’évolue plus en sélection depuis 2008. Il a connu 51 sélections avec l’équipe nationale d’Argentine pour 17 buts inscrits. Avec l’Albiceleste, il a notamment remporté les Jeux Olympiques 2008.

Amayes Brahmi

Le fil d'infos

13 novembre 2019

INTERVIEW – Marcel Tisserand : « En Bundesliga, les entraîneurs ne sont pas mécontents si un match finit à 5-4 »

11 novembre 2019

Jordan Morris et Seattle remontent sur le toit de la Major League Soccer !

4 novembre 2019

L'équipe du mois d'octobre du Tournoi Maurice Revello

31 octobre 2019

Marcos Paulo, le prochain crack brésilo-portugais ?

27 octobre 2019

Douglas Luiz et Emerson intègrent l’équipe nationale A du Brésil après avoir remporté le Tournoi Maurice Revello !

25 octobre 2019

Jordan Morris signe le comeback de l’année en MLS !

24 octobre 2019

Rodrigo Caio renait de ses cendres avec Flamengo

23 octobre 2019

Malcolm Barcola, prêt à embrasser son destin

22 octobre 2019

Altay Bayindir perpétue la tradition des gardiens locaux au Fenerbahçe

20 octobre 2019

Conor Gallagher, le nouveau Blue en vogue en Championship

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero