Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Hatate, Ideguchi… Quand le Celtic se met à l’heure japonaise

12 janvier 2022

Hatate, Ideguchi… Quand le Celtic se met à l’heure japonaise

Avec l’arrivée simultanée de trois joueurs japonais pour lancer son mercato hivernal, le Celtic a surpris son monde et attiser la curiosité. Reo Hatate et Yosuke Ideguchi, tous deux passés par le Tournoi Maurice Revello, ont rejoint les rangs du club de Glasgow début janvier en compagnie d'un autre compatriote, Daizen Maeda. Décryptage.

Attente, curiosité et espoir. Chez les supporters du Celtic comme chez les observateurs, les arrivées de Reo Hatate, Yosuke Ideguchi et Daizen Maeda (ce dernier n’a pas disputé le Tournoi, NDLR) ont autant surpris que suscité un certain engouement. La signature des trois joueurs a été annoncée dès l’ouverture du mercato et simultanément, de quoi ajouter de la singularité à des transferts déjà étonnants.


Du moins sur le papier. Car dans les faits, ces trois arrivées répondent à une certaine logique. A Glasgow, les trois joueurs vont rejoindre un compatriote, Kyogo Furuhashi, débarqué en juillet dernier et qui vient de réaliser une première partie de saison convaincante. En plus de l’attaquant, ils vont aussi retrouver un entraîneur qu’ils ont côtoyé au Japon, Ange Postecoglou. Le technicien australien sortait de trois saisons complètes et réussies au Yokohama F Marinos avant de s’engager avec le Celtic l’été dernier. C’est lors de son expérience nippone qu’il a découvert ces joueurs et qu’il a même eu sous ses ordres l’un d’entre eux, Daizen Maeda. Une logique sportive donc, mais aussi économique, ces transferts n’ayant coûté au total qu’entre un et deux millions d’euros pour chaque joueur.

« Les supporters croient énormément en Ange Postecoglou, analyse Loïs, qui couvre le football écossais pour le compte Twitter Scottish FR. Son style de jeu plait et ses recrues estivales ont conquis les fans avec parmi ces arrivées, Kyogo Furuhashi, qui est une excellente trouvaille. Ce qui fait que les supporters sont confiants de l'arrivée de trois nouveaux joueurs Japonais dans cet effectif. Il y a de la curiosité mais comme l'exemple Furuhashi est une réussite pour le moment, il y a aussi de l’impatience de voir ce qu’ils vont apporter en plus au Celtic ».

Hatate et Ideguchi : des expériences diverses et des profils différents

Qui sont donc Reo Hatate et Yosuke Ideguchi, qui outre leur nationalité et leur signature au Celtic ont comme autre point commun d’avoir disputé le Tournoi Maurice Revello ? Afin de mieux les connaitre, Augustin, spécialiste du football japonais et membre actif du compte Twitter JLeagueFR, nous a aidé à dresser leur portrait.

Reo Hatate (24 ans, attaquant, Tournoi Maurice Revello 2019)

Auteur d’un triplé lors d’une éclatante victoire japonaise face au Chili au Tournoi 2019 (6-1), Hatate avait épaté par son adresse devant le but et son aisance technique. Il avait été l’un des atouts majeurs des Samurai Blue, finalistes malheureux de l’édition. Au Celtic, il vivra sa première expérience dans un club européen.

« C’est un pur couteau suisse, détaille Augustin. Il a évolué à trois postes différents cette saison : latéral gauche, milieu gauche et attaquant, son poste de prédilection. Il possède une superbe qualité technique, il sent bien le ballon et son jeu de passe lui permet ainsi d'évoluer ailleurs sur le terrain. Il a pu se développer sereinement au sein du Kawasaki Frontale, en étant bien entouré par une poignée de joueurs expérimentés et au sein d’un club très structuré et qui brille ces dernières années au Japon. Il a presque tout vu et tout gagné là-bas, une évolution était donc la bienvenue. Ses capacités techniques ne seront certainement pas un frein pour sa transition en Europe ».

Yosuke Ideguchi (25 ans, milieu de terrain, Tournoi Maurice Revello 2016)

Lorsqu’il dispute le Tournoi en 2016, Ideguchi n’a que 20 ans mais possède déjà des qualités tactiques et techniques au-dessus de la moyenne. Ses capacités n’ont pas échappé à Leeds, qui décide de le recruter en 2018, mais l’expérience tourne court. A ce jour, il compte déjà 15 sélections en A.

« C’est un milieu central brillant, pur produit du Gamba Osaka et un profil qui devrait s'immiscer facilement dans le groupe du Celtic, puisqu'il a les attributs pour évoluer dans le système de Postecoglou, qui ne l'a évidemment pas fait venir pour rien. C'est un très bon récupérateur, une qualité importante dans un jeu basé sur le pressing. Il a vraisemblablement besoin d'un entraineur et d'une équipe qui lui font pleinement confiance et d'un temps de jeu conséquent pour qu'il puisse retrouver le niveau qu'il affichait en 2017, et qu'il recherche depuis son échec européen ».

Mathieu Lauricella

Le fil d'infos

25 mai 2022

Collaboration Tournoi-FIFA : la liste des arbitres sélectionnées

24 mai 2022

La liste du Venezuela pour le Tournoi Maurice Revello 2022

24 mai 2022

Aubagne attend le début du tournoi avec impatience !

24 mai 2022

David Doniga Lara (sélectionneur du Panama) : « Un grand moment »

24 mai 2022

La billetterie en ligne pour le Tournoi Maurice Revello 2022 est ouverte !

23 mai 2022

Fos-sur-Mer et le Tournoi Maurice Revello, une collaboration bénéfique pour tout le monde

23 mai 2022

La liste du Panama pour le Tournoi Maurice Revello 2022

23 mai 2022

La liste du Japon pour le Tournoi Maurice Revello 2022

23 mai 2022

Maxime Estève, un Pailladin à la hauteur

21 mai 2022

Yoameth Murillo (milieu Panama) : « Nous savons que beaucoup de recruteurs vont au Tournoi Maurice Revello »

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13        Muy Manero