Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le Qatar poursuit sa tournée planétaire en vue de la Coupe du Monde 2022 à travers la Gold Cup

29 juillet 2021

Le Qatar poursuit sa tournée planétaire en vue de la Coupe du Monde 2022 à travers la Gold Cup

Entre sa participation à la Copa America en 2019 et sa présence actuelle à la Gold Cup 2021, sans oublier sa participation « amicale » aux éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 zone Europe, le Qatar arpente le globe pour préparer au mieux son Mondial. Focus sur l’apprentissage accéléré des champions d’Asie en titre.

À 16 mois du début de la prochaine Coupe du Monde (novembre-décembre 2022) organisée à domicile, le Qatar peaufine sa préparation pour cet évènement historique. Après avoir pris part à la Copa America en 2019 (éliminés en phase de groupes), les champions d’Asie en titre disputent actuellement la Gold Cup.

Une compétition excellemment gérée jusqu’à présent par Al-Annabi (NDLR : traduire par « les Bordeaux », le surnom de l’équipe nationale) puisque la sélection menée par le technicien espagnol Felix Sanchez Bas a terminé première de son groupe (nul contre le Panama, victoires contre Grenade et le Honduras) avant de disposer du Salvador (3-2) en quarts de finale. Dans la nuit de jeudi à vendredi (1h30 heure française), Akram Afif et les siens vont affronter en demi-finales l’un des mastodontes de la zone CONCACAF : les Etats-Unis.

100% de la sélection qatarie évolue dans le championnat local

Un défi de taille en harmonie avec la stratégie de la Qatar Football Association qui est de fournir un apprentissage accéléré à son équipe via ces participations aux compétitions internationales. « En disputant, la Copa America et la Gold Cup, les joueurs ont découvert autre chose. 100% de la sélection du Qatar évolue dans le championnat local et à quelques exceptions près, tous ces joueurs n’ont connu que le championnat qatari. Cette stratégie de la QFA leur permet de voir autre chose », analyse Sami, le gérant du compte @QatarFoot_Fr sur Twitter.

Le spécialiste du football qatari (à retrouver aussi sur "Derniers Défenseurs") poursuit : « L’objectif final de la sélection qatarie, c’est le projet ‘Qatar 2022’. Le but durant la Coupe du Monde sera au moins de passer la phase de poules et donc tu ne peux pas te permettre d’avoir des joueurs sans expérience du haut niveau », explique-t-il.

A noter par ailleurs qu’avant la Gold Cup, le Qatar a été convié à prendre part aux éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 de la zone Europe, en étant intégré dans le groupe du Portugal, de l’Irlande, de la Serbie, du Luxembourg et de l’Azerbaïdjan. Ces rencontres, qui ne sont pas comptabilisées évidemment dans le classement final, permettent aux champions d’Asie de poursuivre leur entraînement XXL en vue du Mondial 2022. En mars dernier, le Qatar a débuté cette tournée européenne en disposant du Luxembourg (1-0), de l’Azerbaïdjan (2-1) avant d’être accroché par l’Irlande (1-1).

Cette envie du Qatar de mettre toutes les chances de son côté se traduit aussi par un aménagement du calendrier local. « Lors de la saison 2021-2022, le championnat qatari s’arrêtera en avril et ne reprendra qu’en 2023 », éclaire Samy. Permettant ainsi à Al-Annabi de disposer de plusieurs mois de préparation intensive en amont du rendez-vous planétaire.

La moitié de la sélection est âgée de 24 ans ou moins

Ce travail minutieux s’inscrit dans une politique plus globale de la Qatar Football Association de rajeunissement et de développement de sa sélection ces dernières années. Il est d’ailleurs intéressant de constater que la sélection du Qatar engagée actuellement dans la Gold Cup comporte onze joueurs âgés de 24 ans ou moins. Soit la moitié de la sélection !

Il n’est pas étonnant non plus de constater que le même nombre de joueurs ont foulé les pelouses du Tournoi Maurice Revello ces dernières années : la QFA travaille depuis des années sur la constitution de ce groupe amené à représenter la nation lors du Mondial 2022 et la formation de ce noyau a commencé dès les compétitions de jeunes. « Il y a une vraie continuité à travers ces participations au Tournoi Maurice Revello, aux autres compétitions internationales et ces jeunes qui sortent de l’Aspire Academy. Ils ont monté les échelons petit à petit depuis les U17 et le sélectionneur actuel Felix Sanchez Bas suit depuis le début ce même cœur de joueurs », détaille Sami, le suiveur du football qatari.

Felix Sanchez Bas est d’ailleurs l’architecte de ce projet. A la tête des jeunes Qataris lors du Tournoi Maurice Revello 2014, l’ancien formateur du FC Barcelone a ensuite mené ce groupe au sacre en championnat d’Asie U19 quelques semaines plus tard. Tout en continuant à superviser les catégories de jeunes les années suivantes. Avant de se voir confier les rênes de l’équipe nationale A du Qatar en 2017.

« Du beau jeu, le souvenir que le Qatar veut laisser à la Coupe du Monde 2022 »

Avec la suite que l’on connaît et la Coupe d’Asie remportée avec brio en 2019, le tout premier titre du Qatar au niveau international. « Le jeu prôné à la Coupe d’Asie est typique de Felix Sanchez Bas : le gardien ne dégage jamais et relance toujours vers les latéraux. Tu as vu également plusieurs combinaisons en une-deux et des passes rapides. C’est un jeu risqué certes mais c’est du beau jeu et c’est le souvenir que le Qatar veut laisser lors de la Coupe du Monde 2022 », détaille Sami.

En attendant de montrer au monde le fruit de leur travail, les Qataris doivent se concentrer sur l’échéance à très court terme, à savoir la demi-finale de Gold Cup 2021 face aux Etats-Unis dans la nuit de jeudi à vendredi (1h30 heure française). « Selon moi, leur Gold Cup commence réellement maintenant. Les quatre favoris de la compétition à savoir les Etats-Unis, le Canada, le Mexique et le Qatar ont atteint le dernier carré. C’est le moment de prouver qu’ils sont capables de créer la surprise à la Coupe du Monde 2022 », lâche Sami, le spécialiste du football qatari.

Le sélectionneur national Felix Sanchez Bas ne disait pas autre chose avant l’entame de la Gold Cup. « La Gold Cup est très importante pour nous. Disputer des compétitions officielles dans un environnement différent de celui que l’on connaît en Asie est un test nécessaire afin de voir à quel point nous pouvons rivaliser contre les différentes équipes lors de la Coupe du Monde 2022 », expliquait l’Espagnol.

Cette demi-finale de Gold Cup contre les Etats-Unis sonne donne comme un véritable test pour Al-Annabi

Amayes Brahmi

Crédits photo : QFA

Le fil d'infos

21 septembre 2021

INTERVIEW – Patrick Gonfalone : « Sélectionneur en jeunes, une position noble et riche »

16 septembre 2021

55 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello disputent la Ligue Europa 2021-2022

14 septembre 2021

77 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello disputent la Ligue des Champions 2021-2022

9 septembre 2021

Un échange d'arbitres passés par le Tournoi entre les fédérations françaises et portugaises

6 septembre 2021

L’équipe type du mois d'août du Tournoi Maurice Revello

1 septembre 2021

Emerson, Tomiyasu, James... Les anciens du Tournoi animent la fin de mercato

30 août 2021

INTERVIEW – Tyias Browning : "Le foot asiatique est bien plus compétitif que ce que les gens pensent !"

24 août 2021

INTERVIEW - Trustin Farrugia Cann : “Une grande fierté d'avoir été nommé meilleur arbitre de Malte pour la troisième fois"

20 août 2021

30 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello disputent la Serie A 2021-2022

19 août 2021

25 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello disputent la Liga 2021-2022

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero