Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > QUE SONT-ILS DEVENUS ? – Le Brésil couronné en 2002 (3/17)

30 mars 2020

QUE SONT-ILS DEVENUS ? – Le Brésil couronné en 2002 (3/17)

À quelques semaines du début de la 48e édition du Tournoi Maurice Revello (du 1er au 14 juin), nous lançons notre traditionnelle série d’avant compétition. Dans sa riche histoire, le Tournoi a accueilli en son sein de nombreux grands joueurs. Près de 1800 sont devenus internationaux pour leur pays et ont embrassé des carrières pleines de succès. Cette année, nous ferons un focus sur les vainqueurs depuis le début des années 2000. Que sont-ils devenus ? Où ont-ils joué ? Qu’ont-ils remporté dans leur carrière après le Tournoi ? Troisième épisode avec le Brésil, sacré en 2002.

Juin 2002 : un mois à jamais gravé dans l’histoire de l’équipe nationale du Brésil. Tandis que la sélection A, composée de légendes comme Ronaldo, Roberto Carlos et autres Cafu, remportait la Coupe du Monde organisée en Asie, les Espoirs auriverde faisaient le spectacle quelques jours plus tôt dans le Sud de la France. Rétrospective.

Le Tournoi Maurice Revello profite de la 30e édition organisée en juin 2002 pour renouer avec un plateau à 10 équipes. Le premier groupe est composé de l’Angleterre, de la Chine, de la Pologne, du Portugal et du Brésil. Une deuxième poule réunit l’Allemagne, l’Afrique du Sud, le Japon, l’Irlande et l’Italie.

Dès son match initial, le Brésil annonce la couleur. Une victoire nette et sans appel face à la Pologne (4-0) et sa pléiade de futurs internationaux A comme Tomasz Kuszcak, futur portier de Manchester United. Parmi les buteurs, se trouve un certain Adriano qui allait devenir par la suite la terreur des défenses de Serie A. « L’Imperatore » trouve de nouveau le chemin des filets le match suivant contre la Chine et contribue au succès des siens (3-1).
Flamboyants lors des deux premiers matchs, les Brésiliens ont compté ensuite sur une défense solide composée de futurs internationaux comme Edu Dracena, Dani Alves ou Maxwell pour obtenir des nuls face Portugal (0-0) et l’Angleterre (0-0), s’assurant ainsi la première place du groupe.

Andrea Barzagli contre Adriano : deux futures stars de Serie A au duel lors du Tournoi Maurice Revello 2002

Il était temps désormais de retrouver, en finale, le leader de l’autre groupe : l’Italie. Les deux nations se donnent rendez-vous le 17 juin 2002 au Stade Mayol. L’affiche est prometteuse : Dani Alves et Adriano sont présents dans le onze brésilien. De l’autre côté, la Squadra Azzurra présente une équipe de départ non moins alléchante avec des joueurs comme Andrea Barzagli, Angelo Palombo ou encore le capitaine Christian Maggio. Finalement, ce sommet tourne en faveur du Brésil : brillant tout au long du tournoi, Pinga débloque le score en première période avant de voir le prometteur attaquant Dagoberto finir le travail peu après l’heure de jeu. Les Brésiliens pouvaient laisser exploser leur joie : ils viennent de décrocher leur sixième Tournoi Maurice Revello après un parcours quasi-parfait.

La légende Dani Alves, les hauts et les bas d’Adriano

Sept membres de cette génération victorieuse deviendront par la suite internationaux A avec la Seleçao. Le nom le plus marquant d’entre eux est bien évidemment Dani Alves. Le légendaire arrière droit brésilien (116 sélections, 8 buts avec le Brésil) est tout simplement devenu le joueur le plus titré dans l’histoire du football avec 40 trophées gagnés ! Petit aperçu : deux Coupes de l’UEFA avec le FC Séville, trois Ligue des Champions et cinq Liga avec le FC Barcelone, deux Ligue 1 avec le Paris Saint-Germain, une Serie A avec la Juventus ou encore deux Copa America avec le Brésil !

Autre vainqueur du Tournoi Maurice Revello 2002 au palmarès bien fourni : Maxwell (10 sélections avec le Brésil). L’arrière gauche a remporté deux Liga et une Ligue des Champions avec le FC Barcelone (en compagnie d’un certain… Dani Alves !), trois Scudetto avec l’Inter Milan, quatre titres de champion de France avec le Paris Saint-Germain dont il est aujourd’hui l’ambassadeur.   

D’autres joueurs semblaient partis pour avoir une collection de trophées semblable mais se sont montrés moins constants durant leur carrière. On pense inévitablement à Adriano : si son début de carrière fut tonitruant avec quatre Scudetto décrochés notamment avec l’Inter Milan, le robuste buteur auriverde (48 sélections, 27 buts avec le Brésil) a été freiné ensuite par divers problèmes personnels, terminant son parcours de manière anonyme.

Le robuste buteur Adriano, la future légende Dani Alves et l'élégant milieu offensif Diego durant le Tournoi Maurice Revello 2002

Tout le contraire de Diego. L’élégant milieu offensif (34 sélections, 4 buts avec le Brésil) a connu un début de parcours enthousiasmant (une Bundesliga avec Wolfsburg, une Ligue Europa et une Liga avec l’Atletico Madrid entre autres), a traversé un passage à vide avant de vivre une véritable renaissance en retournant au pays. À Flamengo plus précisément où il contribue en 2019 au doublé historique Copa Libertadores-Brasileirao.

Robert l’explorateur

Les autres membres de la sélection gagnante du Tournoi Maurice Revello 2002 à avoir atteint la Seleçao sont le gardien Diego Cavalieri (passé par Liverpool entre 2008 et 2010), le défenseur Edu Dracena et le milieu Eduardo Costa, bien connu des suiveurs de Ligue 1 pour avoir évolué aux Girondins Bordeaux, à l’Olympique de Marseille et l’AS Monaco dans les années 2000.

D’autres, sans avoir atteint l’équipe nationale A du Brésil, ont connu une carrière plus qu’honorable à l’instar de Rubinho et ses 87 matchs de Serie A (Genoa, Palermo, Livorno, Juventus, Genoa) au compteur ou Dagoberto, vainqueur de cinq championnats du Brésil (avec l’Athletico Paranaense, Sao Paulo et Cruzeiro).

Enfin, des joueurs ont connu un parcours plus exotique à l’image du meilleur joueur du Tournoi Maurice Revello 2002, Pinga. Ce dernier a monnayé ses services en Italie, est retourné au Brésil avant de passer plusieurs années aux Emirats Arabes Unis. Un goût du voyage tout de même incomparable à celui de l’avant-centre Robert de Pinho de Souza dit « Robert ». Ce dernier, auteur d'un doublé notamment face à la Pologne lors du Tournoi Maurice Revello 2002, a joué pour une trentaine de clubs dans sa carrière !

A l’image de cette talentueuse équipe venue en 2002, le Brésil a été représenté par de grands talents tout au long de ses participations au Tournoi Maurice Revello. Deuxième sélection la plus titrée dans l’histoire du Tournoi (9 titres), la Seleçao refera bientôt son apparition dans cette série…

Les internationaux brésiliens ayant pris part au Tournoi Maurice Revello 2002 :
Diego Cavalieri, Adriano Leite, Dani Alves, Diego Ribas, Eduardo Costa, Edu Dracena, Maxwell Scherrer

Amayes Brahmi

Les autres épisodes :

QUE SONT-ILS DEVENUS ? - Les Colombiens vainqueurs en 2000 (1/17)

QUE SONT-ILS DEVENUS ? – Le Portugal sacré en 2001 (2/17)

Le fil d'infos

24 octobre 2020

Communiqué : le Tournoi Maurice Revello 2020 est annulé

20 octobre 2020

67 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello disputent la Ligue des Champions 2020-2021

16 octobre 2020

Cunha, Kamada, Santamaria… Les dix joueurs à suivre cette saison en Bundesliga

15 octobre 2020

Barnes, Diaz, James... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

14 octobre 2020

Demiral, Lyanco, Tomiyasu… Les 7 joueurs à suivre cette saison en Serie A

12 octobre 2020

Emerson, Kangin Lee, Trincao... Les 8 joueurs à suivre cette saison en Liga

9 octobre 2020

Barnes, James, Nketiah… Les 10 joueurs à suivre cette saison en Premier League

7 octobre 2020

Aguerd, David, Florentino… Les 10 joueurs à suivre cette saison en Ligue 1

3 octobre 2020

Boncho Todorov nous a quittés

1 octobre 2020

L’équipe type du mois de septembre du Tournoi Maurice Revello

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero