Découvrez les stars de demain

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > A la découverte de Keita Endo, l’étoile montante de Yokohama

20 décembre 2019

A la découverte de Keita Endo, l’étoile montante de Yokohama

Sacré champion du Japon avec les Yokohama F. Marinos, lancé dans le grand bain avec l’équipe nationale du Japon quelques jours plus tard, Keita Endo a passé la vitesse supérieure en décembre. Quoi de plus normal diront certains alors que Yokohama est le fief du célébre constructeur automobile nippon, Nissan. Quelle suite attend désormais le virevoltant ailier de 22 ans ? Décryptage.

En ce début de mois de décembre, les Yokohama F. Marinos, leaders du championnat japonais, reçoivent leur dauphin, le FC Tokyo à l’occasion de la dernière journée de J-League. Une finale pour le titre dans un Nissan Stadium rempli comme il ne l’a jamais été pour une rencontre locale : 63 854 spectateurs ont assisté à ce choc soit le record d’affluence pour un match de J-League.

Moment choisi par Keita Endo pour proposer un instant de magie. A la 77e minute, le joueur de 22 ans donne le tournis à son adversaire et inscrit le troisième but des Yokohama F. Marinos contre le FC Tokyo. Cette réalisation de toute beauté provoque une ruée massive des journalistes et photographes vers l’ailier nippon.

Ce but scelle surtout définitivement le titre de champion du Japon pour les Yokohama F. Marinos, le premier depuis 2004. Un sacre auquel aura contribué Keita Endo qui a su se faire une place malgré la présence du spectaculaire trio offensif brésilien composé de Marcos Junior, Edigar Junio et Erik Lima (vainqueur du Tournoi Maurice Revello 2013). Autant de joueurs recrutés en provenance de la Serie A brésilienne. « C’est un jeune joueur dans un effectif au secteur offensif dense, pour alimenter une équipe portée sur l’offensive. […] Endo a dû composer avec un statut de jeune, malgré son talent. Il a été excellent dans un rôle de supersub », explique @JLeagueFr, le compte Twitter spécialisé dans le football nippon. En effet, même s’il n’a pas démarré tous les matchs, Endo a terminé avec un bilan de 7 buts et 6 passes décisives. Prometteur.

Un joueur avec un potentiel certain qui a su tirer son épingle du jeu notamment grâce à sa capacité d’élimination. « Sa principale qualité reste sa technique. Il repique naturellement dans l’axe balle au pied. Il a su provoquer balle au pied dans la surface, mais a aussi fait preuve d'un bon sens du placement lorsqu’il se retrouvait dans la surface sans la balle. Je trouve personnellement qu'il doit encore travailler son attitude dans les trente derniers mètres, être plus tranchant dans ses choix et travailler sa qualité de frappe », analyse @JLeagueFr.

S’il reste un talent perfectible, Endo, passé par le Tournoi Maurice Revello en 2018, possède des qualités indéniables. Ces dernières ont d’ailleurs ouvert les portes de l’équipe nationale A du Japon au natif de Yokohama. A l’instar de la Copa America en juin dernier, le sélectionneur nippon Hajime Moriyasu a profité de la récente Coupe d’Asie de l’Est pour tester un grand nombre de jeunes joueurs. Ainsi, Endo a profité de cette politique de jeunesse adoptée par Moriyasu pour effectuer ses débuts internationaux avec les Samuraï Blue contre la Chine (2-1).

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

JapanNationalTeam🇯🇵 #dreamscometrue

Une publication partagée par 遠藤 渓太 (@keita_1122) le

De là à lui imaginer un brillant futur avec l’équipe nationale A du Japon ? Pour le moment, @JLeagueFR reste prudent : « Il a évolué dans une équipe, Yokohama F. Marinos, qui a globalement dominé le championnat et dont le jeu colle assez bien à ses qualités. Reste à voir son évolution dans des contextes différents ».

L’année 2020 donnera un élément de réponse puisque Keita Endo va se confronter à d’autres footballs avec les Yokohama F. Marinos en Ligue des Champions asiatique. Sans oublier une éventuelle participation aux Jeux Olympiques de Tokyo avec le Japon…

Amayes Brahmi

Le fil d'infos

1 décembre 2020

L’équipe type du mois de novembre du Tournoi Maurice Revello

19 novembre 2020

Grealish, Luiz, Brooks… Ces anciens du Tournoi qui ont brillé lors de la trêve internationale

19 novembre 2020

Haller, Pedro, Barsham... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

16 novembre 2020

Quand Javier Mascherano affrontait Cristiano Ronaldo lors du Tournoi

2 novembre 2020

L’équipe type du mois d'octobre du Tournoi Maurice Revello

24 octobre 2020

Communiqué : le Tournoi Maurice Revello 2020 est annulé

20 octobre 2020

67 joueurs passés par le Tournoi Maurice Revello disputent la Ligue des Champions 2020-2021

16 octobre 2020

Cunha, Kamada, Santamaria… Les dix joueurs à suivre cette saison en Bundesliga

15 octobre 2020

Barnes, Diaz, James... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

14 octobre 2020

Demiral, Lyanco, Tomiyasu… Les 7 joueurs à suivre cette saison en Serie A

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero