Découvrez les stars de demain

Du 1er au 15 Juin 2019

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > France 1-1 (6-5 TAB) Mexique : les réactions de Gilles Eyquem et Emeline Saint-Georges

16 mai 2019

France 1-1 (6-5 TAB) Mexique : les réactions de Gilles Eyquem et Emeline Saint-Georges

Alors que le Mexique menait 1-0 au bout du temps règlementaire, les Françaises sont parvenues à égaliser in extremis à la fin du temps additionnel et se sont imposées avec panache aux tirs au but (6-5). Voici les réactions du coach français et de la capitaine. 

Gilles Eyquem (coach de la France)

« On s’est mis nous-mêmes dans une situation difficile, prendre un but sur un dégagement en profondeur c’est inadmissible ! Le Mexique a fait preuve d’un état d’esprit irréprochable, c’est une équipe qui ne lâche pas, elles ont des joueuses qui nous ont fait mal comme la numéro 10 (Alison Gonzalez).

Ce qui me chagrine, c’est que l’on répète toujours les mêmes erreurs. Ce n’est pas faute de le répéter, de le travailler donc il y a des choses à voir avec les filles. Si elles ne veulent pas entendre, ça va être plus compliqué pour le haut niveau. Je voulais préserver certaines filles pour le Japon mais j’étais dans l’obligation de faire ces changements pour chercher la victoire. Notre plus grand danger, c’est nous.

Mais je retiens que l’ensemble de l’équipe a voulu aller de l’avant pour égaliser, c’est important d’avoir su gagner et bien tirer les penalties. On s’était fixé l’objectif de rester en tête ce soir, c’est chose faite ! On va jouer la finale contre le Japon, il faudra éviter de faire ce genre d’erreur car c’est beaucoup plus solide. Il faudra s’accrocher à cette première place. Il y avait un bon public, les jeunes étaient derrière nous, je pense que ça a aidé les filles à continuer à pousser. »

Emeline Saint-Georges (capitaine de la France)

« Ce n’était pas gagné, on a eu droit à un match très compliqué, on prend ce but qui vient de la gardienne mexicaine. Ça a été dur mais on a poussé jusqu’au bout et ça a payé puisqu’on gagne aux penalties. On y a cru jusqu’au bout ! On s’attendait à ce genre de match, on savait que physiquement elles étaient très fortes, elles ont bien construit leur jeu et de notre côté, on a perdu beaucoup de ballons.

C’est bien d’avoir réussi à gagner ! Le dernier match contre le Japon sera décisif pour la première place, il faudra monter d’un cran techniquement et physiquement. On vise plus que jamais le titre. »

Propos recueillis par Julien Philipakis

Le fil d'infos

8 décembre 2019

Antony, le dribbleur génial du championnat brésilien

5 décembre 2019

L'équipe du mois de novembre du Tournoi Maurice Revello

2 décembre 2019

Akram Afif élu joueur asiatique de l’année !

25 novembre 2019

Sebastian Giovinco décroche la Ligue des Champions asiatique avec Al-Hilal

24 novembre 2019

Diego Alves, Rodrigo Caio, Diego Ribas et Filipe Luis remportent la Copa Libertadores avec Flamengo

21 novembre 2019

16 anciens du Tournoi Maurice Revello disputeront la Ligue des Champions africaine

19 novembre 2019

Douglas Luiz et Emerson font leurs débuts internationaux avec le Brésil !

18 novembre 2019

Tomori, Mendoza, Barrientos... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

15 novembre 2019

Abraham, O’Connor, Imbula : une semaine de premières sur la scène internationale pour les anciens du Tournoi Maurice Revello

13 novembre 2019

INTERVIEW – Marcel Tisserand : « En Bundesliga, les entraîneurs ne sont pas mécontents si un match finit à 5-4 »

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero