Les news du Festival

Coupe du Monde U17 : l’Angleterre et la France déroulent

09/10/17
TwitterFacebookGoogle Plusemail

La Coupe du Monde U17 se tient actuellement en Inde (du 06 au 28 octobre) et réunit les 24 meilleures équipes mondiales de cette catégorie d’âge. Zoom sur la première journée où de nombreuses équipes ont brillé offensivement à l’instar de l’Angleterre et de la France.

Groupe A : Etats-Unis, 3 pts, Ghana 3 pts, Colombie 0 pt, Inde 0 pt.

Hôtes de la compétition, les Indiens ont été surclassés par les Etats-Unis (0-3). Joshua Sargent s’est chargé de mettre les siens sur orbite grâce à un penalty transformé en première période puis Chris Durkin s’est chargé de faire le break au retour des vestiaires. En fin de rencontre, Andrew Carelton, l’espoir d’Atlanta United, a parachevé le succès des Américains en concluant victorieusement une action personnelle.

Dans l’autre rencontre, le Ghana a pris le meilleur sur la Colombie (1-0) grâce à un but inscrit en première période par Sadiq Ibrahim suite à un joli service du capitaine Eric Ayiah.

Groupe B : Paraguay 3 pts, Turquie 1 pt, Nouvelle-Zélande 1 pt, Mali 0 pt.

Riche en rebondissements, la rencontre entre la Turquie et la Nouvelle-Zélande a débouché sur un partage des points (1-1). Parfaitement lancée par un but d’Ahmed Kutucu, le joueur de Schalke 04, la Turquie a ensuite baissé de rythme. En seconde période les Néo-Zélandais revenaient au score grâce à leur capitaine Max Mata, qui sera par ailleurs expulsé en fin de rencontre. Les Océaniens étaient même proches d’obtenir la victoire mais malheureusement pour eux, la tentative d’Elijah Just a été déviée sur le poteau.

L’autre match du groupe aura également riche en occasions entre le Paraguay et le Mali (3-2). Au bout d’un quart d’heure de jeu, les Sud-Américains menaient déjà par deux buts d’avance grâce à Antonio Galeano et Martin Sanchez. Dans la foulée, Hadji Dramé réduisait le score pour le Mali avant que Lassana N’Diaye ne remette les deux nations à égalité après 33 minutes de jeu seulement. Finalement, le dernier mot reviendra aux Paraguayens qui s’imposent suite à un penalty converti par Alan Rodriguez.


Groupe C : Iran 3 pts, Allemagne 3 pts, Costa Rica 0 pt, Guinée 0 pt.

L’Allemagne a arraché un succès au bout du suspense face au Costa Rica (2-1). Les jeunes Allemands ont pourtant bien démarré la rencontre. Le capitaine Jann-Fiete Arp, qui a effectué ses débuts en Bundesliga cette saison avec Hambourg, a trouvé le chemin des filets à l’aide d’un subtil lob. Mais à force de vendanger, les Allemands ont été punis par l’égalisation costaricienne signée Andres Gomez. Finalement, Noah Awuku a surgi dans les ultimes instants pour offrir un précieux succès aux Européens.

Les dernières minutes de la rencontre entre l’Iran et la Guinée (3-1) auront également été prépondérantes puisque tout s’est décanté dans la dernière demi-heure. Les Iraniens ont assuré leur victoire grâce à des buts d’Allahyar Sayyad, Mohamad Sharifi et Saeid Karimi tandis que la Guinée a réduit le score par l’intermédiaire de Fandje Touré.

Groupe D : Brésil 3 pts, Niger 3 pts, Espagne 0 pt, Corée du Nord 0 pt.

Le choc de cette première journée entre le Brésil et l’Espagne a tourné l’avantage de la Seleçao (2-1). L’Espagne a pourtant rapidement ouvert le score suite à un but contre sans camp de Wesley mais les Brésiliens ont inversé la tendance en l’espace de quelques minutes. Lincoln a égalisé puis Paulinho, le joyau du Vasco de Gama, a inscrit le deuxième but du Brésil peu avant la pause. Quelques heures plus tard, le Niger a pris le dessus sur la Corée du Nord (1-0) grâce à un but inscrit après l’heure de jeu par Ahmed Abdourahmane.

Groupe E : France 3 pts, Japon 3 pts, Honduras 0 pt, Nouvelle-Calédonie 0 pt.

Pour son entrée en lice, la France a offert un récital contre la Nouvelle-Calédonie (7-1). Amine Gouiri, la pépite de l’Olympique Lyonnais, a inscrit un doublé tandis que Claudio Gomes, Maxence Caqueret et Wilson Isidor ont également fait trembler les filets. Les autres buts français ont été deux buts contre sans camp inscrits par les malheureux Bernard Iwa et Kiam Wanesse. Enfin, la Nouvelle-Calédonie a réduit le score de manière anecdotique par l’intermédiaire de Cameron Wadenges.

Tout comme les Français, les Japonais ont également fait parler la poudre face au Honduras (6-1). Keito Nakamura a montré la voie aux Nippons en inscrivant un triplé. Entre-temps, Patrick Palacios avait redonné espoir au Honduras mais Takefusa Kubo, Taisei Miyashiro et Toichi Suzuki se sont chargés de mettre fin à tout suspense.

Groupe F : Angleterre 3 pts, Mexique 1 pt, Irak 1 pt, Chili, 0 pt.

Les Anglais ont montré tout leur potentiel contre le Chili (4-0). Recruté récemment à prix d’or par le Borussia Dortmund, Jadon Sancho a justifié sa réputation en inscrivant un doublé. De son coté, Callum Hudson-Odoi avait ouvert le score pour l’Angleterre tandis qu’Angel Gomes, le milieu de Manchester United, a conclu ce festival offensif en expédiant un coup franc dans la lucarne du portier chilien.

L’autre affiche entre l’Irak et le Mexique aura été moins spectaculaire (1-1). Au bout d’un quart d’heure de jeu, Mohammed Dawood ouvrait le score pour les Irakiens. Une joie de courte durée cependant puisque le Mexique recollait au score grâce à Roberto de la Rose.

Amayes Brahmi -

Credits photo : FIFA


Retour
01. PITCH 02. Departement Bouches du Rhone 03. MUY MANERO 04 SCOUT 7 BeIn Sports Marseille 2017 Opta SBS CUP Udler
Aix-en-Provence Aubagne Carnoux Fos-sur-Mer Gignac la Nerthe Lançon Les Pennes Mirabeau Mallemort Marseille Région Salon-de-Provence St Cannat Vitrolles

© Festival International Espoirs Provence - mentions légales