Les news du Festival

Ricardo Faty : "Finir meilleur joueur du Festival Espoirs 2006 ? Une fierté !"

20/04/17
TwitterFacebookGoogle Plusemail

Passé par l’AS Rome, le Bayer Leverkusen ou encore le Standard de Liège, Ricardo Faty évolue à Bursaspor (Turquie) depuis 2015. Le milieu de 30 ans revient sur ses trois participations au Festival International Espoirs (2006, 2007 et 2008) et évoque notamment son trophée de meilleur joueur du Tournoi de Toulon 2006.

Bonjour Ricardo, quels sont tes souvenirs de tes trois participations au Tournoi de Toulon ?

Je me souviens distinctement de mes trois participations car elles ont été différentes en termes d’émotions. En 2006, on remporte la compétition et je finis meilleur joueur. L’année suivante, on l’avait encore gagné avec une super équipe. Par contre en 2008 ce fut plus difficile puisque nous avons été éliminés dès la phase de groupes. J’avais pris un carton rouge et je m’étais reblessé…

En 2006, tu remportes le titre de meilleur joueur et tu gagnes le tournoi aux côtés de joueurs comme Hugo Lloris et Yohan Cabaye notamment. Gagner un titre au niveau international à cet âge-là, qu’est-ce que cela procure comme émotions ?

Cela faisait plaisir de représenter la France surtout qu’à la base, je n’étais pas censé faire le tournoi. Younes Kaboul s’est blessé et j’ai été appelé en remplacement. Je n’étais pas censé jouer non plus puisque j’étais sur le banc lors du premier match mais Didier Digard se blesse à son tour, je le remplace et finalement je réalise un bon tournoi. Finir meilleur joueur, c’est vraiment une fierté.

Un Festival International Espoirs 2006 d’autant plus mémorable puisque vous gagnez le tournoi en finale face aux Pays-Bas à l’issue de la séance de tirs au but…

Je me rappelle avoir marqué mon tir au but justement. J’en reviens à ce que je disais précédemment. C’est une fierté d’avoir aidé la France à remporter une compétition prestigieuse comme le Tournoi de Toulon avec des joueurs qui étaient déjà intéressants. On avait notamment éliminé la Colombie qui avait une très grosse équipe. A l’époque, je jouais à Strabsourg et quelques clubs anglais comme Arsenal et Manchester United voulaient me récupérer justement après le Tournoi de Toulon mais j’ai signé à l’AS Rome car je m’étais déjà engagé verbalement avec eux avant le début de la compétition.

Justement, cette année-là, vous avez affronté des nations comme le Mexique et la Colombie, est-ce qu’il y a un joueur qui vous a marqué ?

Pas spécialement mais je me souviens que la Colombie jouait très bien. Il y avait notamment Cristian Zapata, l’actuel défenseur du Milan AC. Quelques mois après le tournoi, je l’ai revu en Italie car j’avais signé à l’AS Rome et lui jouait à l’Udinese. C’était marrant de le recroiser en Serie A et de lui parler du Tournoi de Toulon. Chaque année, quand on se recroisait en match, on reparlait du tournoi, c’était assez sympa.

Comme quoi les souvenirs restent…

Oui ça reste ! Récemment, j’ai joué contre Galatasaray ici en Turquie et il y avait Ryan Donk, l’international néerlandais. Il me disait justement qu’il se rappelait de notre confrontation lors du Festival International Espoirs en 2006.

Retrouvez demain la deuxième partie de notre entretien avec Ricardo Faty !

Propos recueillis par Amayes Brahmi -

Retour
01. PITCH 02. Departement Bouches du Rhone 03. MUY MANERO 04 SCOUT 7 BeIn Sports Marseille 2017 Opta SBS CUP Udler
Aix-en-Provence Aubagne Carnoux Fos-sur-Mer Gignac la Nerthe Lançon Les Pennes Mirabeau Mallemort Marseille Région Salon-de-Provence St Cannat Vitrolles

© Festival International Espoirs Provence - mentions légales