Découvrez les stars de demain

Du 30 mai au 13 juin 2021

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Quand Javier Mascherano affrontait Cristiano Ronaldo lors du Tournoi

16 novembre 2020

Quand Javier Mascherano affrontait Cristiano Ronaldo lors du Tournoi

Après dix-sept belles et longues années de footballeur, Javier Mascherano a annoncé prendre sa retraite. L’Argentin met fin à une carrière somptueuse, jalonnée de trophées et effectuée sur trois continents, sous les couleurs d’immenses clubs. Un long parcours débuté sur les pelouses du Tournoi Maurice Revello. Avec en point d’orgue, un affrontement dantesque avec… Cristiano Ronaldo. Flashback.

Cristiano Ronaldo contre Javier Mascherano. Assurément l’un des plus grands moments de l’histoire du Tournoi Maurice Revello. Avant de s’affronter lors de nombreux Clasicos en Espagne, les deux hommes se sont croisés pour la première fois en France, lors du Festival International Espoirs 2003. Cette année-là, le Portugal remporte la compétition. Mais c’est bien l’Argentin qui marque les esprits. Élu meilleur joueur de la compétition, Javier Mascherano, a alors tout juste 19 ans. Le milieu de terrain, auteur d’un but lors de la phase de groupe, tire son épingle du jeu par sa technique et sa vision du jeu.

A l’époque, Mascherano évolue à River Plate. Après deux saisons chez le club du nord de Buenos Aires et une au Brésil, sous le maillot des Corinthians, il franchit le cap et part pour l’Europe en 2006, où il embrasse un destin qui le couronnera de succès. Après un court passage à West Ham, Mascherano rejoint Liverpool en 2007 et devient enfin le joueur attendu. Avec un mental sans faille et au service d’une technique délicieuse, il s’affirme comme l’un des joueurs clés des Reds. Assez pour attirer l’œil du FC Barcelone, qui le recrute en 2010 et en fait peu à peu un défenseur central. Avec le club catalan, il remporte dix-sept trophées, dont deux Ligues des Champions et quatre Liga. Sélectionné 136 fois, il est également le deuxième joueur le plus capé de l’histoire de l’Albiceleste, avec qui il remporte deux médailles d’or olympiques en 2004 et 2008.

Mais revenons-en à nous moutons en faisant un saut quinze ans en arrière. Juin 2003. Le Tournoi Maurice Revello fête sa 31e édition avec un plateau exceptionnel : Italie, Mexique, Angleterre, Colombie, Japon, Turquie, Pologne, Burkina Faso, Portugal et Argentine. Au sein de ces deux dernières nations, deux jeunes joueurs ne se connaissent pas encore mais deviendront des années plus tard des stars du ballon rond : Cristiano Ronaldo et Javier Mascherano. A l'époque, les deux jeunes hommes n'ont que 18 et 19 ans et sont encore méconnus du grand public. Le Portugais évolue au Sporting Lisbonne, l'Argentin débute à peine à River Plate. Internationaux espoirs, ils sont tous deux sélectionnés pour participer au Festival. Ils vont s'y croiser pour la première fois de leur carrière. Placés dans groupe B, ils sont opposés à l'Angleterre, le Japon et la Turquie dans une poule à cinq extrêmement relevée.


Javier Mascherano face à l'Angleterre lors du Tournoi Maurice Revello 2003

Nommé meilleur joueur du Tournoi

Aux côtés d'autres futurs internationaux comme Raul Meireles, Danny ou Hugo Almeida, Cristiano Ronaldo et les siens débutent parfaitement la compétition en corrigeant l'Angleterre grâce notamment à un but du joueur de la Juventus (3-0). De son côté, l'Argentine assure aussi pour son premier match en battant le Japon grâce à une réalisation... de Javier Mascherano. Exempts pour la deuxième journée, les Lusitaniens voient leurs homologues argentins étriller l'Angleterre (8-0).

Vient alors la troisième journée, le 15 juin 2003. Celle de l'affrontement Portugal-Argentine. Ronaldo et Mascherano sont tous deux titulaires. L'enjeu est de taille : en gagnant, l'Albiceleste peut s'assurer la qualification. De son côté, la Seleçao doit impérativement s'imposer si elle ne veut pas voir son adversaire du jour s'envoler au classement. Au Stade Mayol de Toulon, la bataille est âpre entre des Argentins survoltés par leur deux victoires de rang et des Portugais dans l'obligation d'un résultat. Illustration de cet engagement total, cinq cartons jaunes et un carton rouge contre le Sud-Américain Leandro Fernandez sont distribués par M. Malek, l'arbitre polonais de la rencontre.


Cristiano Ronaldo et Javier Mascherano en arrière-plan lors du Tournoi Maurice Revello 2003

En supériorité numérique, le Portugal sort finalement vainqueur de cette lutte féroce. Custadio Castro et Luis Lourenço par deux fois offrent aux Lusitaniens un large succès 3-0 qui s'avèrera déterminant pour la suite de la compétition. Car, défaits par le Japon (0-1) puis tombeurs de la Turquie (2-0), les Portugais finissent à égalité de points avec l'Argentine, victorieuse de son dernier match aux dépens des Turcs (2-0). C'est donc à la différence de buts particulière et grâce à la confrontation directe remportée face à l'Albiceleste qu'ils se qualifient pour la finale.

Lancés à toute vitesse, Cristiano Ronaldo et sa bande s'imposent en finale devant l'Italie grâce à Danny et un doublé de Joao Paiva (3-1) et soulèvent le trophée du Tournoi pour la troisième fois. De son côté, l'Argentine sauve l'honneur et termine à la troisième place après sa victoire sur le Mexique lors de la "petite" finale (1-0). Javier Mascherano est élu meilleur joueur de la compétition. La suite sera tout aussi belle pour celui qu’on surnommera plus tard « El Jefecito ». Dix-sept ans plus tard, il est l’heure pour le petit chef de tirer sa révérence. Non sans laisser une trace indélébile dans l’histoire du football. Et du Tournoi. ¡ Gracias y suerte, Javier !

Mathieu Lauricella

Le fil d'infos

14 avril 2021

Antoine Allegrini (Délégué aux Sports de Mallemort) : "Nous recevons le Tournoi Maurice Revello avec beaucoup de plaisir"

7 avril 2021

L’équipe type du mois de mars du Tournoi Maurice Revello

6 avril 2021

COMMUNIQUÉ : Tournoi Maurice Revello 2021

1 avril 2021

Euro U21 : le Portugal de Vitinha et l’Allemagne de Nmecha verront la phase finale

31 mars 2021

Tournoi qualificatif olympique de la CONCACAF : le Mexique sacré, le Honduras aux JO

31 mars 2021

Mendy, Palmer, Diallo... les anciens du Tournoi Maurice Revello débarquent sur la scène internationale

26 mars 2021

Tournoi qualificatif olympique de la CONCACAF : le Mexique et le Canada dans le dernier carré

22 mars 2021

Euro U21 : Trincao, Eze, Nmecha... les anciens du Tournoi Maurice Revello à la conquête du graal !

16 mars 2021

Tournoi qualificatif olympique de la CONCACAF : huit équipes pour deux places

1 mars 2021

L’équipe type du mois de février du Tournoi Maurice Revello

Nos partenaires

      Conseil Départemental des Bouches du Rhône CD13          Muy Manero